Accueil > listes, mariani/ump, politique, pratique, territoires, vaucluse > La stratégie de l’UMP dans le Vaucluse

La stratégie de l’UMP dans le Vaucluse

Elections régionales : la stratégie de l’UMP dans le Vaucluse – mardi 12 janvier 2010
.
Pour l’UMP, la campagne des élections régionales a été lancée lundi à Nice par Thierry Mariani, tête de liste pour la région. Le soir-même, devant les militants, le député de la 3ème circonscription de Vaucluse Jean-Michel Ferrand confirmait qu’il serait bien tête de liste dans le Vaucluse alors que parité oblige, c’est une jeune femme, en l’occurrence Bénédicte Martin, qui occupera la deuxième place. Directrice de cabinet du maire de Cavaillon, première adjointe à Malaucène, cette ancienne collaboratrice de Thierry Mariani incarne l’avenir. En troisième position, une place convoitée par le Nouveau Centre, on devrait pourtant retrouver

Thierry Mariani dont l’ancrage dans le Vaucluse – député, il fut aussi conseiller général et maire de Valréas pendant de nombreuses années – laisse peu de place à une éventuelle candidature dans les Bouches-du-Rhône. La quatrième place devrait revenir à la montilienne, Jacqueline Boyac, suppléante du député Ferrand. Quid de la cinquième place ? Faute de troisième position, le Nouveau Centre se pose en postulant légitime avec son candidat, Jacky Dufourcq, délegué départemental . « Depuis un peu plus de deux ans, nous avons décidé de reprendre le flambeau du Centre dans notre département après que François Bayrou ait choisi dans un anti-sarkosime primaire une voie où, guidé par son ambition personnelle, il devra fatalement faire l’alliance avec la Gauche. Depuis septembre sous la dynamique présidence de Christophe Lombard, notre parti grandit et nous voyons chaque jour de nouveaux adhérents nous rejoindre » confie Jacky Dufourcq. Cet ingénieur de formation, gérant du Centre de Gestion des Associations de Prévoyance est un humaniste convaincu. Son ambition : « Reprendre aux côtés de Thierry Mariani la Région Provence Alpes Côte d’Azur à une équipe qui n’a pas su porter notre développement économique à la hauteur des talents de nos populations et de nos entreprises. »
Oui mais voilà ! Pour cette place très convoitée, on parle également de Romain Lautier, un proche de Marie-Josée Roig, députée-maire d’Avignon. Dans tous les cas, cette cinquième place ne garantit pas un siège à la Région. A moins que ? Outre le résultat des urnes, déjà député et conseiller général, Jean-Michel Ferrand qui ne cache pas ses ambitions de se retrouver un jour à la tête du département de Vaucluse, devra faire un choix pour ne pas être frappé par le cumul des mandats. Pour le Nouveau Centre en général et Jacky Dufourcq en particulier, tout serait alors possible. Mais les négociations ne font que commencer…

Photo : Jacky Dufourcq, délégué de Vaucluse du Nouveau Centre

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :