Accueil > identité nationale, le pen/fn, paca, politique, société, territoires, vauzelle/ps > Le Front national repart en campagne

Le Front national repart en campagne

L’Humanité – 11 janvier 2010

Remis en selle par le débat sur l’identité nationale, Le Pen mise aussi sur la division de la gauche, en particulier en Paca.
Une droite sarkozyste qui inquiète et déçoit, une campagne gouvernementale sur l’identité nationale qui le sert, il n’en faut pas plus au Front national pour se sentir pousser des ailes. Samedi, Jean-Marie Le Pen lançait sa campagne à Nice, où il est tête de liste dans les Alpes-Maritimes et dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca). L’occasion aussi de donner le coup d’envoi de la campagne nationale. Selon lui, « dans la mesure où l’UMP vote dans 95 % des cas avec le président socialiste de la région, Michel Vauzelle, les communistes et les Verts, la seule opposition, c’est donc le Front national ». Et d’ajouter  : « Et ce qui est vrai en Paca l’est aussi sur le plan national. » Le parti d’extrême droite mise sur la division à gauche, et estime qu’il pourrait y avoir, dans cette région, une quadrangulaire au second tour, compte tenu de « la performance des Verts » aux élections européennes de juin dernier. Il ne cache pas qu’il verrait d’un bon œil les Verts devancer le PS au premier tour. Alors que plusieurs sondages disent le parti de Le Pen boosté par la campagne sur l’identité nationale, le leader a enfoncé le clou en prenant les jeunes à témoin. « Ils sont les premières victimes de la médiocrité de l’éducation nationale où les enseignants ont face à eux des classes qui ne possèdent pas le français, langue que leurs parents ne parlent pas à la maison. » Il a évidemment dénoncé « une immigration massive pesant sur le chômage, sur la sécurité, etc. ». Les élections régionales sont sans doute le dernier scrutin où Le Pen se présentera aux suffrages. Il doit en effet, dans quelques semaines, passer la main à sa fille. Mais la formation lepéniste entend aussi se refaire une santé financière, pour sauver le mouvement d’une quasi-faillite.

Dominique bègles

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :