Accueil > hautes alpes, mariani/ump, paca, politique, territoires, vauzelle/ps > REGIONALES-2010 Thierry Mariani et Chantal Eyméoud lancent la campagne… pour une région des territoires

REGIONALES-2010 Thierry Mariani et Chantal Eyméoud lancent la campagne… pour une région des territoires

REGIONALES-2010 Thierry Mariani et Chantal Eyméoud lancent la campagne… pour une région des territoires par La Rédaction du DL le 13/01/10 à 05h05

« Nous croyons en une région des territoires. Nous entendons mener une politique différente selon le département », annonçait hier soir à Gap Thierry Mariani, député UMP du Vaucluse et chef de file pour les prochaines élections régionales. A ses côtés, la tête de liste pour les Hautes-Alpes, Chantal Eyméoud (maire d’Embrun, Nouveau centre) et le numéro 2 de la liste, Jean Cointe (suppléant de la députée UMP Henriette Martinez).
« Un élu de la ruralité »
« Je suis un élu de la ruralité, soulignait Thierry Mariani, ayant été maire d’une commune de 9 000 habitants pendant 16 ans, Valréas, et conseiller général d’un canton rural pendant 12 ans ». Le message est adapté au département. Une caractéristique que ne manquera pas de souligner Victor Bérenguel, secrétaire départemental de l’UMP : « La chance pour les Haut-Alpins, c’est avec Thierry Mariani comme président de région, un élu rural qui saura prendre véritablement notre département en considération ».
Haro sur la politique de Vauzelle
Thierry Mariani, et avant lui le sénateur Pierre Bernard-Reymond, ont fustigé la politique du président socialiste sortant, Michel Vauzelle. Qualifiant d’« insolent » le budget qu’il consacre au secteur de la communication « qui emploie plus de monde que les services emploi ou transports », d’« inexistant » le véritable bilan de mandature « où il n’y a eu aucun grand projet fédérateur de réaliser, mais un saupoudrage de subventions dans tous les secteurs ».
Thierry Mariani a évoqué quelques axes de campagne, « autour de deux thèmes centraux : l’emploi et la sécurité. Dans les Alpes, ces thèmes seront plutôt l’emploi et l’aménagement du territoire ». Il s’est également engagé à bloquer la fiscalité pendant les 4 ans du mandat.
Qui dit aménagement du territoire, dit désenclavement. Chantal Eyméoud en fait même l’axe premier pour les Hautes-Alpes : « Désenclavement routier en terminant enfin cette autoroute, désenclavement ferroviaire en améliorant la ligne des Alpes et en proposant une liaison avec l’Italie digne de ce nom ».
« La page est tournée »
Hier soir, l’équipe voulait jouer la carte de l’union, après les tensions connues au moment du choix de la tête de liste haut-alpine. « Les tiraillements sont derrière nous », insistera Chantal Eyméoud. « La page est tournée, dira Victior Bérenguel. Nous avons un seul objectif : faire gagner Chantal et Thierry » !
Thierry Mariani dira en substance : « Nous présentons une liste d’union, rassemblant toutes les composantes de la Majorité présidentielle. Une liste qui sera la même au second tour avec le même programme, contrairement à celle de Vauzelle qui n’a pas réussi l’union et devra fusionner avec deux autres listes de gauche ».
Frédérique FAYS – Paru dans l’édition  du 13/01/2010

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :