Accueil > éco/emploi, mariani/ump, paca, politique, société, territoires, transport > La droite a « une chance historique » de gagner en Paca, selon Thierry Mariani

La droite a « une chance historique » de gagner en Paca, selon Thierry Mariani

AFP – 14/01/2010

.
MARSEILLE — Thierry Mariani, tête de liste UMP aux élections régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur, a affirmé jeudi que la droite avait « une chance historique de gagner cette région » contrôlée depuis douze ans par la gauche.
« Contrairement à nos concurrents, nous présenterons les mêmes listes et le même programme au premier et au deuxième tour », a déclaré M. Mariani en lançant sa campagne dans les Bouches-du-Rhône aux côtés du sénateur-maire UMP de Marseille Jean-Claude Gaudin et de la tête de liste départementale Bernard Deflesselles.
M. Gaudin a souligné la volonté « dans cette région, où la droite républicaine et le centre sont largement majoritaires, d’avoir le même succès qu’aux européennes ».
« Dans deux mois tout est possible », a dit M. Mariani, « à condition que ne se renouvelle pas le même scénario que les deux fois précédentes », à savoir « que l’un des derniers représentants de la génération Mitterrand ne soit pas une fois de plus sauvé par le Front national ».
« Voter FN, c’est inutile alors qu’il est possible de faire basculer la région » et que dans les sondages « il est deux fois plus bas qu’il y a six ans », a-t-il lancé à l’intention des électeurs FN.
Au conseil régional, la majorité sortante « a éclaté en trois, voire en quatre » entre PS, PCF, Verts et MoDem, avec des programmes « complètement différents », a ajouté M. Mariani qui a donné lundi à Nice le coup d’envoi de sa campagne régionale, avec le ministre de l’Industrie et maire de Nice Christian Estrosi, sur le thème de l’emploi et la sécurité.
Côté majorité présidentielle, « le Nouveau centre, les chasseurs, le MPF, les Progressistes, la Gauche moderne et l’UMP » seront représentés dans les six départements de Paca sur les listes attendues le 30 janvier, a-t-il poursuivi.
M. Mariani a accusé d’immobilisme le président sortant du conseil régional Michel Vauzelle (PS) et brocardé sa volonté affichée de « résistance » –« à quoi? au suffrage universel? »– tout en dénonçant la hausse de la pression fiscale depuis 1998.
« C’est la pire région en matière de TER » car « les élus se conduisent non pas en représentants des usagers mais des syndicats », a-t-il poursuivi, c’est également « la seule région qui n’a pas fait de plan de relance au moment de la crise » alors que « le chômage en Paca est supérieur d’un point à la moyenne nationale ».
Il a également évoqué les enquêtes judiciaires en cours, estimant que M. Vauzelle ne pouvait les ignorer avec « quatre de ses plus proches collaborateurs mis en examen ». La justice enquête sur de présumés détournements de fonds publics via des subventions accordées par la région à des associations soupçonnées d’avoir été des coquilles vides.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :