Accueil > 2nd tour, bompard/lds, le pen/fn, mariani/ump, paca, politique, territoires > Gaudin exclut tout rapprochement UMP-Bompard en région PACA

Gaudin exclut tout rapprochement UMP-Bompard en région PACA

Blog LeMonde Droite(s) Extrême(s) – 19 janvier 2010

Il n’est pas ( ou plus?) question d’une quelconque fusion technique, pour le second tour des régionales, entre l’UMP et la liste Ligue du Sud conduite par Jacques Bompard- le maire d’Orange ex FN et aujourd’hui officiellement au MPF de Philippe de Villiers- et les Identitaires, en Provence Alpes Côte d’Azur (PACA). C’est en tout cas ce qu’a affirmé Jean-Claude Gaudin, le maire et sénateur UMP de Marseille au Monde lundi 18 janvier. “Nos listes du premier tour seront celles du second tour, Thierry Mariani ( tête de liste UMP dans la région) est très clair là-dessus ” a indiqué M. Gaudin joint au téléphone lundi soir.
Il y a deux mois, interrogé lors du Talk Orange-le Figaro, M. Gaudin s’était montré plus évasif, donnant le sentiment de ménager la liste Bompard. Il avait exclu toute alliance avec le Front national dont la tête de liste dans cette région est Jean-Marie Le Pen. En revanche, à la question “Etes-vous prêt à prendre l’engagement de ne pas fusionner les listes en PACA avec celle de la Ligue du Sud?”, M. Gaudin avait répondu: “M. Bompard, aujourd’hui, n’est plus au Front national”. Une façon, alors,de laisser la porte ouverte à une éventuelle fusion des listes, possible à partir d’un score de 5% des voix pour la Ligue du Sud. Nous nous en étions fait écho sur le blog ( lire le post complet là ).
Il faut dire qu’en PACA la situation est la suivante. Il y a d’abord une UMP qui ambitionne de ravir la région à la gauche et un FN qui entend avec Jean-Marie Le Pen, dont ce sera vraisemblablement la dernière campagne, franchir les 10% des voix et déclencher une triangulaire. “Si Le Pen passe la barre des 10%, il est clair que cela nous rendra la tâche beaucoup plus difficile” explique M. Gaudin. Il y a enfin M. Bompard, ennemi intime de M. Le Pen depuis son éviction du Front, mais aussi ennemi personnel de M. Mariani. Lequel Bompard , lui, n’hésite plus à caresser l’espoir d’une alliance régionale avec l’UMP, en rétribution des voix qu’il peut prendre au Front national. A titre d’exemple, nous citerons les déclarations que nous avait faites M. Bompard, en veine d’offre de services, à la mi-décembre. “Entre 1986 et 1992, quand j’étais président du groupe FN dans la majorité de M. Gaudin au conseil régional, notre entente était totalement cordiale et il tenait compte des positions que nous défendiions. C’était une cogestion telle que l’on souhaite en faire une demain”.
Sans doute tout cela explique-t-il le drôle de climat qui règne dans le Sud-Est depuis quelques semaines.

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :