Les régionales arrivent, les sondages reviennent

LU SUR LE WEB Slate.fr 21 January 2010
Les élections régionales auront lieu le 14 et 21 mars prochain. La date des régionales approchant, les sondages reviennent eux aussi.

Dans la région Paca, ils indiquent une poussée du Front national [3] emmené par Jean-Marie Le Pen, avec 19% des voix au premier tour. Le sondage a été commandé par le candidat du PS, Michel Vauzelle, crédité lui de 30% au premier tour. L’UMP Thierry Mariani recueillerait 28%. Avec 9% la liste Europe-Ecologie ne pourrait se maintenir au second tour. Le Modem (3%) rejette ce sondage qu’il juge «partisan» [4]. Pour le second tour, triangulaires ou duel, Vauzelle est donné vainqueur, rapporte La Provence dans son édition du mercredi 20 janvier.

Dans la région Languedoc-Roussillon, selon un sondage commandé là aussi par le PS, et «à prendre avec des pincettes», selon le [5]Midi Libre [5], Georges Frêche, le candidat du PS arriverait en tête au premier tour avec 29% des voix. Il ne distancerait le candidat de l’UMP Raymond Couderc que de trois points. Les Verts feraient 14%. Pour le second tour, Frêche serait réélu dans toutes les différentes hypothèses (duel, triangulaires, etc).

Il y a une semaine, un sondage Ifop pour Valeurs Actuelles [6]donnait pour le premier tour en Île de France: Valérie Précresse (UMP) avec 32% des voix, Jean-Paul Huchon (PS) 24% et Cécile Duflot (Verts-Europe Ecologie) 17%.

Publicités
  1. 3 mars 2010 à 4:35

    Je crois que les intentions de vote se basent sur la campagne mais aussi sur l’enracinement des candidats socialistes. Par exemple, en Bourgogne, le Président du conseil régional sortant, l’ex ministre François Patriat a été élu pour la première fois en 1976…Conseiller général…Depuis, il a été maire, député, secrétaire d’Etat, Président du conseil régional, Sénateur…cela permet de “labourer” en “long et en large” le territoire bourguignon.
    De surcroît, il dispose d’un réseau assez puissant avec les maires des villes de Dijon, Nevers, CHalon, Auxerre et un grand nombre d’élus ruraux…Outre ces aspects les politiques d’interventions de la Région ont sans doute négligées aucun secteur de la région…De surcroît,le challenger nouveau Centre François Sauvadet est confronté au cumul des mandats en cas de victoire et sa candidature n’a pas fait l’unanimité au sein de l’UMP régionale.
    Les écologistes n’ont peut-être pas encore de “personnalités ” de poids et manquent de relais locaux en zone rurale…Les thématiques évoquées semblent plus urbaines aussi…

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :