Accueil > politique, préfet/état, réforme collectivités, société, territoires > Sécurité : Hortefeux dénonce le bilan des régions socialistes

Sécurité : Hortefeux dénonce le bilan des régions socialistes

Le Figaro – Bruno Jeudy – 26/01/2010

Brice Hortefeux lors de la conférence de presse sur la sécurité, en novembre dernier, à Paris. Crédits photo : Le Figaro

Pour le ministre de l’Intérieur, candidat dans le Puy-de-Dôme, les conseils régionaux doivent participer au développement de la vidéosurveillance, notamment dans les lycées et les trains.

La vidéosurveillance va-t-elle devenir un des arguments de la campagne des élections régionales ? Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, entendait profiter mardi soir des «rencontres de Beauvau», qui rassemblent chaque mois ministres et parlementaires UMP, pour mettre les pieds dans le plat et entrer… en campagne. Dans un discours très offensif, le ministre souhaitait fustiger le «piètre bilan des régions socialistes en matière de sécurité» et dénoncer la «propagande électorale de la gauche». Elle utiliserait, selon lui, les moyens des conseils régionaux et généraux pour critiquer la réforme des collectivités locales portée par le gouvernement.

Le ministre se réjouit d’abord de la baisse de la délinquance en 2009, «pour la septième année consécutive». Une délinquance qui a baissé précisément de 1,04 % et en moyenne de 4 % pour les quatre derniers mois de l’année dernière. Mais le meilleur ami de Nicolas Sarkozy, qui sera lui-même candidat dans son département du Puy-de-Dôme, veut fournir des «munitions» , selon sa propre formule, pour les élections de mars prochain. Rappelant que la sécurité reste «avant tout la compétence de l’État» , Brice Hortefeux plaide pour une «approche globale, partenariale» avec les conseils régionaux. «Il ne serait pas anormal que dans leurs domaines de compétences, comme les lycées et les transports, les régions jouent aussi un rôle pour la sécurité» , détaille-t-il en proposant la mise en place d’un «pacte État-région pour la sécurité au quotidien». Brice Hortefeux suggère aux conseils régionaux de participer au développement de la vidéoprotection dans les lycées et les trains régionaux. Un thème qui divise souvent les élus de gauche sur le terrain. La proposition figure, en tout cas, noir sur blanc, dans le programme d’Alain Marleix, chef de file UMP, qui fait équipe avec Brice Hortefeux en Auvergne. Il est vrai que le ministre de l’Intérieur a érigé, depuis son arrivé Place Beauvau, la vidéoprotection en priorité ministérielle et budgétaire pour 2010. Jean-Paul Huchon, président PS du conseil régional d’Ile-de-France, conteste les arguments du ministère de l’Intérieur et rappelle qu’il participe au financement de la sécurisation des lycées (5,7 millions d’euros par an), à la rénovation de commissariats de police et à la sécurité dans les transports. Député UMP de l’Oise et candidat en Picardie, Édouard Courtial partage cette préoccupation et reprend à son compte la proposition. «En Picardie, la région ne prend pas en compte les besoins de vidéosurveillance dans les lycées sensibles ou encore dans les transports ferroviaires. Le conseil régional doit absolument travailler en partenariat avec l’État sur les questions de sécurité» , proteste l’élu du bassin de Creil.

Autre angle d’attaque de Brice Hortefeux : la réforme des collectivités dénoncée à gauche mais pas forcément soutenue dans son intégralité par une partie de la droite. «Nous n’allons quand même pas nous excuser de simplifier et d’alléger l’organisation territoriale de notre pays» , fait-il valoir, alors que le Parlement vient d’adopter, au terme de débats houleux, une première loi qui ouvre la voie à la création du conseiller territorial. Lequel, nouvel élu, remplacera, en 2014, les conseillers régionaux et généraux. Au passage, Brice Hortefeux s’en est pris nommément aux présidents PS des conseils généraux du Val-d’Oise, des Alpes-de-Haute-Provence, du Lot, de l’Hérault, de la Somme ou encore de Dordogne, qui «utilisent, a-t-il asséné, les deniers publics pour faire une campagne de communication mensongère».

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :