Accueil > politique, sondages/analyses, territoires > Régionales : vers une abstention record?

Régionales : vers une abstention record?

Marianne – Tefy Andriamanana – Jeudi 28 Janvier 2010

Lors des régionales, l’inconnue ne sera pas seulement le score d’Europe Ecologie mais surtout celui de l’abstention. Elle sera sans doute encore plus forte qu’en 2004. Mais pourquoi on n’en parle pas (ou si peu) dans les médias?

Louison
En 2004, 39,16% des inscrits avaient préféré aller à la pêche plutôt qu’aller voter au 1er tour des Régionales. Un progrès par rapport à 1998: 42% des électeurs avaient boudé les urnes.

On ne s’attend guère à un tel miracle cette année. Au contraire, l’abstention risque de s’aggraver. Jean-Daniel Lévy, directeur du département opinion de l’institut CSA, rappelle qu’en 2004, le bond de participation était dû au fait qu’il s’agissait du premier scrutin depuis la présidentielle de 2002. La volonté de sanctionner le gouvernement avait « mobilisé la gauche ». Ce n’est pas le cas cette année puisque deux scrutins ont déjà permis aux Français d’exprimer leur mécontentement (ou pas) : les municipales en 2008 et les européennes en 2009.

Voilà pour l’avis des sondeurs. Mais que disent les sondages? Difficile de le savoir.

L’abstention : « un indice construit »

L’IFOP, par exemple, ne donne pas d’estimation du taux d’abstention dans ses sondages. Les sondés ayant tendance à cacher ce comportement électoral qui n’est « pas gratifiant » rappelle Frédéric Dabi, directeur du département opinion de l’institut, joint par Marianne2. « On ne va pas dire au sondeur qu’on n’ira pas voter », dit-il.

L’institut diffuse donc une simple estimation des sans-opinion  (les « ne se prononcent pas »), c’est-à-dire ceux qui disent explicitement qu’ils n’ont pas de préférence. Ce chiffre est de 16% selon un sondage effectué pour Valeurs actuelles pour le scrutin en Île-de-France — mais il ne figure pas dans le dernier sondage national, effectué pour Paris Match.

Du côté de l’institut CSA, en revanche, on donne un chiffre. Et il est plutôt alarmant: 49% d’abstention et de bulletins, blancs ou nuls au plan national dans le dernier sondage pour Le Parisien.

Reste que l’estimation de l’abstention est hasardeuse puisqu’il s’agit d’un « indice construit » précise Jean-Daniel Lévy, les données brutes des intentions de vote étant corrigées en fonction notamment du degré de certitude du sondé.

Les chiffres des sondeurs ne sont donc en rien prédictifs juste « une photographie » de l’opinion à un moment donné, comme le précisent les sondeurs eux-mêmes.

Forte incertitude

Frédéric Dabi prévient d’ailleurs qu’il reste une « incertitude très forte » sur les intentions de vote. Il note par exemple qu’il existe une « très forte volatilté » des votes entre le PS et Europe Ecologie. Même constat pour Jean-Daniel Lévy. De même, une partie des électeurs du FN ayant voté pour Nicolas Sarkozy en 2007 pourraient revoter FN ou tout bonnement s’abstenir.

Mais l’absence d’un indicateur précis de l’abstention empêche de savoir s’il existe un réservoir d’électeurs à convaincre au dernier moment. Et comme les instituts ne donnent généralement que des résultats de 1er tour, difficile aussi de savoir comment va évoluer la situation au second. Un relativisme qui n’apparaît pas dans les médias.

Et qui sera le perdant de l’abstention ? Nos deux sondeurs parient sur la droite.  « On ne peut pas dire que la campagne contre la gestion socialiste des régions mobilise », estime Jean-Daniel Lévy. Il juge également que la droite n’est « pas assurée » de mobiliser ses déserteurs au second tour. Frédéric Dabi précise lui que « c’est toujours le camp en difficulté qui pâtit de l’abstention ». On comprend mieux les arrières-pensées du show présidentiel sur TF1.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :