Accueil > 2nd tour, éco/emploi, éducation/formation, coppola/fdg/pc, paca, politique, pratique, programmes, listes & sites, services publics, société, territoires, transport > Jean-Marc Coppola : « La gauche est sûre de gagner, mais quelle gauche ? »

Jean-Marc Coppola : « La gauche est sûre de gagner, mais quelle gauche ? »

La Provence – 03 février 2010

Jean-Marc Coppola, tête de liste du Front de gauche, explique qu'il "s'alliera avec les forces de gauche au 2e tour". Photo Franck Pennant

– Au vu des sondages qui ne vous sont pas très favorables, regrettez-vous de partir seul au premier tour face notamment au président socialiste sortant Michel Vauzelle alors que vous êtes l’un de ses vice-présidents depuis 12 ans ?
Jean-Marc Coppola :
Je n’ai aucun regret. Sur le terrain toutes les personnes rencontrées sont désabusées par l’absence d’une politique qui puisse redonner de l’espoir. Le NPA refuse de diriger et le PS hésite sur la politique à mener. Nous proposons une ligne politique cohérente, du niveau européen au niveau local.

– Vous avez été pendant 12 ans vice-président de la région, et vous vous présentez contre Michel Vauzelle au premier tour. Dans quel but ?
J-. M. C. : Nous avons marqué de notre empreinte le bilan de Michel Vauzelle. Mais aujourd’hui, face à la crise, il faut aller plus loin. Le Front de gauche a une utilité immédiate pour les régionales et prépare une alternative en vue de la présidentielle de 2012.

– N’existe-t-il pas un risque de faire battre la gauche en partant divisé ?
J-. M. C. :Nous voulons la faire gagner avec des propositions concrètes et audacieuses que nous puisons de notre expérience du pouvoir. La gauche est sûre de gagner dans la région, mais quelle gauche? Une gauche qui accompagne la politique actuelle de l’État ou un vrai pôle de résistance et d’alternative? Le vote utile pour contrer la politique actuelle du gouvernement, c’est nous.
En 2002, ce n’est pas la division qui avait fait perdre le socialiste Jospin, c’est 20 ans de renoncement à certaines valeurs.

– Certains de vos adversaires vous accusent de partir au combat surtout pour votre plan de carrière, notamment au sein du Parti communiste ?
J-. M. C. : Si je me suis engagé en politique après une vie dans le mouvement syndical, c’est que j’ai eu une vision politique à long terme sur des projets. En aucun cas, des visées personnelles.
Le PCF a 22 élus sortants à la Région.

– Votre attitude n’est-elle pas suicidaire pour votre parti ?
J-. M. C. : Le risque, c’est qu’il n’y ait pas d’offre politique audacieuse. Nous pouvons certes perdre des moyens financiers mais je suis très optimiste même si je me garde d’être euphorique. Que ferez-vous au deuxième tour? Nous avons toujours dit que nous nous allierons avec les forces de gauche.

– Que pensez-vous des listes du PS qui joue l’ouverture avec, par exemple, la championne de boxe Myriam Lamare ?
J-. M. C. : Cela manque d’ambition. Ce n’est pas ma conception de la politique. De notre côté, nous avons des gens d’ouverture qui ont du sens comme le professeur d’économie Jean-Paul Moatti ou des responsables syndicaux.

– Quelles sont vos propositions ?
J-. M. C. : Notre programme repose sur une plus juste répartition des richesses et une intervention citoyenne active. Nous proposons la gratuité dans les transports. Afin de compenser les recettes, nous créerons une contribution transport pour les entreprises comme en Ile-de-France.
Nous voulons également des lycées à taille humaine, de 400 à 500 élèves. Cela créerait de l’emploi, limiterait les déplacements et la sécurité y serait plus facile à assurer. Nous voulons également un observatoire des services publics, une maison publique de l’eau, un grand plan de réindustrialisation de la Région et un syndicat mixte régional des transports comme le prévoit la loi SRU.

Propos recueillis par Florent Provansal

.

Jean-Marc Coppola en première ligne du Front de Gauche

Tête de liste du Front de Gauche

« Changer en France et en Europe »

Chef de file du Front de gauche en région Paca, Jean-Marc Coppola se doit de rassembler diverses « gauches » : « communiste, socialiste, écologiste, républicaine et radicale », conformément à l’esprit de cette formation initiée par le Parti communiste français (PCF) et le Parti de gauche (PG) lors des européennes de 2009. Il clame haut et fort que « la gauche doit gagner, sans autre alternative », et prône dans son programme une idée qui a fait parler d’elle ces dernières semaines : la réappropriation par les citoyens d’un certain nombre de biens publics, notamment la gratuité des transports. Préoccupé également par le pouvoir d’achat des Provençaux, le candidat affirme vouloir agir sur la sécurité routière et l’environnement. Le Front de gauche envisage déjà les négociations pour le 2e tour dans le cadre d’une stratégie d’alliance avec le PS. Pour cela, il doit franchir la barre des 5%, ce qui n’est pas gagné au vu des sondages, d’autant que des cadres communistes comme Paul Lombard ou Joël Canapa ont d’ores et déjà apporté leur soutien à la liste Vauzelle.

Ancien syndicaliste, Jean-Marc Coppola a été conducteur de trains et a rapidement adhéré à la CGT-cheminots, où il a eu des postes à responsabilités de 1983 à 1996. Actuellement vice-président du
Conseil régional, conseiller municipal de Marseille et président du Comité régional du PCF, il a en revanche choisi de céder sa place de secrétaire départemental du Parti communiste Français en novembre 2008. S’il a été présenté un temps comme un successeur possible de Marie-George Buffet, l’affaire ne s’est pas faite.

Jean-Marc Coppola en quelques dates clef :

– 1960 : naissance à Dijon

– 1981 : est embauché a la SNCF comme conducteur de trains.

– 1983 : adhésion à la CGT-cheminots

– 1984 : adhésion au PCF

– De 1996 à 2008 : secrétaire départemental du PCF

– 1998 : élu conseiller régional Paca, vice-président délégué à la Jeunesse puis au Tourisme

– 2008 : élu conseiller municipal à Marseille

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :