Accueil > coppola/fdg/pc, paca, politique, société, territoires, transport, vaucluse > Le Front de Gauche fait du train un enjeu pour les Régionales

Le Front de Gauche fait du train un enjeu pour les Régionales

La Provence –  mercredi 03 février 2010 à 15H08

.
Les candidats du Front de Gauche (Jean-Marc Coppola, Gérard Piel, Frédéric Meyer, Annick Massey, André castelli) ont présenté leurs propositions hier devant la gare SNCF.

Les candidats du Front de Gauche (Jean-Marc Coppola, Gérard Piel, Frédéric Meyer, Annick Massey, André castelli) ont présenté leurs propositions hier devant la gare SNCF. Photo cyril hiély

Pour le Front de Gauche, le transport alternatif à la voiture est l’un des enjeux majeurs des élections régionales des 14 et 21 mars. La présence à Carpentras hier de Jean-Marc Coppola (PCF), cheminot et tête de liste en Provence-Alpes-Côte d’Azur, représentait même l’assurance que « le transport est au coeur de (nos) préoccupations« . Accompagné notamment de Frédéric Meyer (PCF), tête de liste en Vaucluse, et d’Annick Massey (Parti de gauche), seconde vauclusienne, le leader régional du Front de Gauche a inauguré symboliquement les travaux de la liaison SNCF Avignon-Carpentras….

Même si ces derniers, selon l’élu régional Gérard Piel (PCF), candidat dans les Alpes-Maritimes, « devraient démarrer aux alentours du 10 octobre » et devraient débuter par la « virgule » entre les gares centre et TGV. La « Gauche de la Gauche » avait ainsi plusieurs raisons à cette inauguration symbolique: « Nous sommes un certain nombre depuis des années à vouloir la réouverture de cette ligne« , a dit Frédéric Meyer, qui a ajouté que le Front de Gauche veut « une campagne de débats de projets« , qui « aborde la vie des gens et leur avenir« . Enfin, la troisième raison, ce sont les propositions que le Front fait en matière de transport ferré et l’assurance qu’il veut inscrire cette problématique dès le premier tour de scrutin.

« C’est l’assurance qu’on travaillera sur toutes ces lignes ferroviaires« , a insisté Gérard Piel. « Nous proposons un grand plan du transport régional », précise Jean-Marc Coppola, « pour qu’on joue encore plus la complémentarité des transports« . Le Front de Gauche veut un syndicat mixte régional des transports, un outil qui permet la coordination des différentes organisations de transports, « prévu dans la loi SRU », la gratuité du train express régional, des comités de lignes « plus utilisés et actifs, qui aient un pouvoir décisionnel » et qui puissent gérer le « malus », ces pénalités que la région inflige à la SNCF pour les ruptures de contrats dues aux suppressions et retard de trains.

Le Front ne compte pas s’arrêter là car après la réouverture de la ligne Avignon-Carpentras, c’en est une autre à laquelle il entend s’attaquer: la ligne Carpentras-Orange…

Christian GRAVEZ

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :