Accueil > mariani/ump, paca, politique, territoires, vauzelle/ps > Partie de campagne dans l’hémicycle

Partie de campagne dans l’hémicycle

20 minutes – 09.02.10
.
L'hémicycle du conseil régional Paca, haut lieu de discordes politiques.
L’hémicycle du conseil régional Paca, haut lieu de discordes politiques./ S. PAGANO / REPORTAGES / 20 MINUtes

Il aura suffi d’un quart d’heure. La campagne électorale s’est invitée hier dès le premier dossier débattu lors de l’assemblée plénière du conseil régional. Rebondissant sur le vote d’une aide à Haïti, Monique Robineau (UMP) charge sabre au clair sur les enquêtes en cours : « Les 700 000 euros qui ont été versés à des associations fictives auraient pu permettre de venir en aide aux Haïtiens ! » Président (PS) de la région, Michel Vauzelle contre-attaque, dénonçant « une attitude politicienne des plus dégradantes, dans une affaire où le conseil régional est partie civile ».

Le débat embraie rapidement sur le plat de résistance : le vote du budget 2010, le dernier avant les élections des 14 et 21 mars. Monté à la tribune, Thierry Mariani, tête de liste UMP, dégaine : « Paca est la région la plus endettée de France, et la dernière en matière d’investissements selon la presse économique. Vous poursuivez dans la spirale du surendettement et du saupoudrage. Ce n’est pas un budget, c’est de la communication électorale ! » Dénigrant le « morceau de bravoure » de son challenger, Michel Vauzelle décortique le bilan de Jean-Claude Gaudin, son prédécesseur UMP à la tête de la région. « Il faisait deux fois moins d’investissements et avait augmenté deux fois plus les impôts », tacle le candidat PS, traitant Thierry Mariani de « grand garçon » et s’attirant en retour un « merci papy ! » de l’intéressé.

Passé l’UMP, le débat budgétaire s’avère plus ardu encore pour les Verts et le Parti communiste : désormais candidats sur des listes autonomes après six ans de co-gestion et de budgets votés avec le PS, il leur faut se singulariser tout en restant solidaires. « Le vote d’aujourd’hui n’a qu’une portée limitée, puisque nous sommes en campagne électorale, avance Jean-Marc Coppola, tête de liste pour le Front de gauche. Après les élections, le budget pourra être amendé, et il faudra aller plus loin. » « Nous n’avons pas réussi à convaincre sur la protection de la biodiversité, regrette Jacques Olivier (Verts). Mais nous vous faisons confiance pour faire des ajustements dans le prochain budget. » Après quatre heures de débat, le budget 2010 du conseil régional a finalement été adopté. W

Frédéric Legrand
Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :