Accueil > alpes maritimes, paca, politique, société, territoires, transport, vauzelle/ps > TER: Patrick Allemand sur Radio Côte d’Azur et Michel Vauzelle dans La Marseillaise

TER: Patrick Allemand sur Radio Côte d’Azur et Michel Vauzelle dans La Marseillaise

Patrick Allemand sur les quais pour défendre le bilan de la Région

Radio Côte d’Azur/Webtimemédia – 10/02/2010

patrick allemand - interview 2009.jpgPatrick Allemand a arpenté hier les quais de la Gare de Nice pour défendre la politique ferroviaire menée depuis 12 ans par la Région dirigée par Michel Vauzelle, dont il est le premier vice Président. Un bilan qu’il juge remarquable. Pour lui les nombreux dysfonctionnements que subissent les usagers du train sont imputables à la SNCF qui applique une politique de réduction d’effectifs, imposée par l’Etat.

Dans le cadre de la campagne des élections Régionales, Patrick Allemand, tête de liste du Parti Socialiste dans les Alpes-Maritimes, a arpenté hier les quais de la Gare de Nice pour défendre la politique ferroviaire menée depuis 12 ans par la Région dirigée par Michel Vauzelle, dont il est le premier vice Président.

Pour Patrick Allemand, le bilan de la Région dans ce domaine est très positif puisque selon lui la fréquentation des trains a augmenté de 90% depuis 1998, et le nombre de TER par jour, est passé de 250 à 700. Pour lui, les dysfonctionnements que subissent les usagers du train sont imputables à la SNCF, tenue d’appliquer une politique de réduction d’effectifs imposée par l’Etat.

Ecoutez Patrick Allemand sur Radio Côte d’Azur/Webtimemédia

.

.

Vauzelle : « les TER sont le fleuron de notre bilan »

La Marseillaise – 02/02/2010

Michel Vauzelle est allé, hier en fin d’après-midi gare St Charles à Marseille, à la rencontre des usagers des TER. Compétence régionale, le dossier est le sujet brûlant de ce début de campagne électorale.

Photo archives BILe candidat de droite, Thierry Mariani, accuse la majorité de gauche de brader le transport ferroviaire, « confondant les intérêts des passagers et ceux des cheminots grévistes ». A gauche, Jean-Marc Coppola pourfend la politique du gouvernement et de la direction de la SNCF qui suppriment des postes. Le chef de file du Front de gauche propose « la gratuité des TER » pour la prochaine mandature.
Discutant avec des usagers, Michel Vauzelle s’est dit « fier d’une politique ferroviaire favorable au développement économique et social de la région, à la défense de l’environnement. Une politique qui met en relief la qualité du travail des cheminots, cette corporation qui a tant compté dans l’histoire du pays et pour les forces de gauche et syndicales ». Selon lui, les choix de la Région ont « révolutionné » le rôle dévolu aux TER, « notamment par rapport à ce qu’avait fait la droite auparavant ». Il rappelle que la gauche a « investi trois milliards d’euros pour le service public du transport régional afin d’acheter de nouveaux trains, de financer les travaux sur les voies et dans les gares, payer des agents de sécurité ». Chaque année, le conseil régional donne 250 millions d’euros à la SNCF pour le fonctionnement du réseau.

Réflexion sur la création d’une société régionale des chemins de fer
Pourtant, s’emporte le Président-candidat, « nous n’en avons pas eu pour notre argent. La direction de la SNCF n’apporte pas en retour les services qui sont dus. » Une qualité de service en partie détériorée qui alimente le mécontentement des usagers et l’action revendicative des cheminots. « La dialogue sociale est trop absent, remarque Michel Vauzelle, d’où des grèves. » Si le PDG de la SNCF, Guillaume Pépy reconnaît « un manque de cheminots » dans la région, « la direction de la SNCF  poursuit pourtant la même politique que le gouvernement en réduisant les effectifs », constate Michel Vauzelle.
Alors que l’Europe va « bientôt » imposer l’ouverture à la concurrence du rail, Michel Vauzelle s’interroge. « Si la direction de la SNCF refuse de nous entendre, je suis obligé de réfléchir à plusieurs hypothèses, dont celle de la création d’une société régionale du chemin de fer. Même si j’espère qu’on en arrivera pas là ».

.

Retrouvez en vidéo la réponse de Michel Vauzelle à la question d’un citoyen l’interpellant sur les retards des TER  sur le site de La Marseillaise

.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :