Thierry Mariani en visite à Six Fours

Six-Fours.net – 14/02/2010

Vendredi après-midi Jean-Sébastien Vialatte a accueilli Thierry Mariani dans la permanence de l’UMP. L’occasion pour le candidat aux Régionales de présenter devant les militants les grands axes de sa campagne. Il s’est montré confiant pour les résultats à venir dans le Var.

Thierry Mariani à la permanence UMP de Six-Fours

Thierry Mariani à la permanence UMP de Six-Fours

Thierry Mariani se présente pour la première fois comme tête de liste aux élections régionales. Il est député de la 4ème circonscription du Vaucluse depuis 1993 et, notamment, membre de la Commission des lois à l’Assemblée Nationale.
Une cinquantaine de militants l’attendaient à la permanence UMP de Six-Fours avec, à leur tête, Joël Tonelli, adjoint et délégué UMP de la 7è circonscription du Var: « il a souhaité saluer le député Jean-Sébastien Vialatte et rencontrer les militants ». Jean-Sébastien Vialatte croit en la possibilité de la victoire: « nous avons un bon candidat ». Il rappella à l’assistance que les « villes de la circonscription nous sont plutôt favorables. Nous devons par contre travailler à la Seyne sur Mer ». Thierry Mariani confirra ce sentiment: « je ne suis pas inquiet du score dans le Var ».
Il demanda aux militants de « faire campagne en défendant nos valeurs et en se revendiquant de l’UMP », assumant totalement le bilan du gouvernement, qu’il juge positif, tout en évoquant la « malchance » d’exercer le pouvoir en période de crise économique. Il souligna une anomalie concernant la région PACA: « nous avons 36 députés élus sur 40, les 10 principales villes de la région, et la quasi-totalité des sénateurs! Comment expliquer que Michel Vauzelle ait été élu deux fois ? » Il avancera que celui-ci devait ses réélections au Front National et fustigera son bilan « totalement négatif ». Quant à Jean-Marie Le Pen, Thierry Mariani appela « ses électeurs à ne pas se laisser manipuler car il ne veut faire qu’un tour médiatique, en aucun cas s’occuper des problèmes de la région ».
Enfin, le candidat a certifié qu’il n’y aurait aucune modification sur les listes au deuxième tour : « On a réussi à constituer une liste d’union ». Sur cette liste figurent le Parti Radical, le MPF, la gauche moderne et progressiste.
Critique du bilan de Michel Vauzelle et évocation du lycée de la Coudoulière
Thierry Mariani a rappelé que la région était compétente pour les transports. Or la Région PACA enregistre un « bilan désastreux » concernant le retard des trains. Il reprocha donc à Michel Vauzelle « d’accuser la SNCF », alors que « nos cheminots sont aussi bons qu’ailleurs ». Il évoqua le lourd endettement de la Région, « la fiscalité qui n’a cessé d’augmenter depuis 1998 », et signala « qu’on est la dernière région pour l’investissement… La région brille par sa mauvaise gestion ». Concernant l’emploi, il a fustigé le taux de chomage plus élevé que la moyenne nationale et l’absence de toute politique de relance économique et de formation. « On a une région qui est en blocage, en freinage permanent ».
Jean-Sébastien Vialatte revint sur le cas du lycée de la Coudoulière: « Il y avait de gros problèmes de sécurité, et la Région nous a dit ne pas avoir d’argent. Nous avons donc été obligés de fermer le lycée pour que la Région se décide à mettre l’internat en sécurité ».
Une campagne autour de trois grands axes
Dimanche, Thierry Mariani devait présenter le programme de sa campagne à Draguignan. Il en a évoqué les grandes lignes devant les militants UMP. Le premier thème sera l’emploi, avec un accent mis sur la formation des jeunes.
Le second thème de campagne est la sécurité, avec la volonté de contractualiser avec l’Etat des dispositifs de prévention de la délinquance comme la vidéosurveillance dans les gares ou aux abords des lycées « si les municipalités en formulent le souhait ». Jean-Sébastien Vialatte interviendra pour signaler que ce dispositif irait parfaitement bien au lycée de la Coudoulière, « car les portes du lycée ouvrent au dernier moment, laissant les élèves aux abords du lycée ».
Enfin au niveau des transports Thierry Mariani aimerait mettre en place un ticket unique pour tous les transports collectifs (bus, tramway…) dans le souci de protéger l’environnement en favorisant le transport collectif. Il entend également entretenir « des rapports différents avec la SNCF ».
La liste départementale est conduite par Hubert Falco
Les élections auront lieu les 14 et 21 mars. La liste départementale dévoilée le 7 février à Saint Raphaël, comprend 25 noms: Josette Pons, Elie Brun, Isabelle Bourgeois, Yannick Chenevard, Nadine Cabiten, Olivier Audibert-Troin, Sandra Torres, Jean-Pierre Colin, Annick Napoleon, Robert Bénéventi, Béatrice Manzanares, François De Canson, Nadjet Benzohra, Sébastien Bourlin, Chantal Vareliette, Hervé Stassinon ; Sophie Bennefon, Cédrick Giner, Aurore Lecat, Claude Bonnet, Valérie Mondone, Philippe Vitel, Christian Hummek et Horace Lanfranchi.

Traste, le 14 février 2010

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :