Christian Estrosi démolit Vauzelle et encense Sarkozy

La Provence – vendredi 19 février 2010

A Avignon, le ministre a vigoureusement soutenu son ami Thierry Mariani

Sécurité, identité nationale, délocalisation… Face aux élus et militants UMP présents dans la salle, Christian Estrosi, chaudement applaudi, a fait mouche à chaque fois.

Christian Estrosi ne fait pas dans la dentelle. Le ministre de l’Industrie, ami de Thierry Mariani depuis vingt ans, ami de Nicolas Sarkozy depuis tout autant, a le discours décidé de celui qui sait. Venu soutenir à Avignon le tête de liste UMP aux régionales, il est monté au créneau pour descendre Michel Vauzelle, le président PS de la région, tout en faisant l’éloge de la politique menée par le président de la République.

Avant lui, les ténors locaux- Marie-Josée Roig qui accueillait tout ce beau monde dans sa mairie et Jean-Michel Ferrand, tête de liste en Vaucluse-n’ont pas manqué de souligner respectivement « la chance historique d’avoir un président de région vauclusien » et le fait que « voter plus à droite que nous, c’est voter pour le PS« , allusion aux militants du FN qui ont été particulièrement courtisés au cours de cette soirée.

Thierry Mariani en a d’ailleurs remis une couche : « Une fois de plus, ne vous laissez pas trahir » a-t-il lancé, en espérant que les militants et sympathisants UMP présents dans la salle fassent passer le message : « Le paradoxe, c’est que la très grande majorité des habitants de Paca ne veulent pas de cette majorité socialiste qui en a fait la région la plus endettée de France ». Et de rappeler qu’à trois semaines du premier tour, on ne connaît toujours pas le programme de Michel Vauzelle, alors que lui a détaillé le sien depuis longtemps.

Quant à Christian Estrosi, qui se dit fier d’appartenir « au gouvernement qui a fait le plus de réformes depuis le début de la VeRépublique », il a enfoncé le clou. Sur la sécurité (une nouvelle loi vient d’être votée à l’Assemblée), sur les retraites, le changement de statut de La Poste, les délocalisations… « Ce qui nous a fait mal, c’est que chaque fois que nous avons été élus dans le passé, plutôt que de mettre en oeuvre la politique de nos électeurs, nous avons fait celle de nos adversaires. Ce n’est plus le cas aujourd’hui « . Et d’ajouter : « Michel Vauzelle n’a qu’un seul projet : changer le nom de la région. Nous, nous voulons changer de président ».

Jean Calabrese

.

Christian Estrosi, un soutien de poids pour la liste Mariani

Le Dauphiné Libéré – 19/02/2010

.

Photo« J’adore l’odeur de la poudre et les combats électoraux », se réjouit Jean-Michel Ferrand, à la tribune. À un peu moins d’un mois des élections régionales, le meeting principal de l’UMP en Vaucluse s’est tenu hier soir, à Avignon. Dans la salle des fêtes de la mairie, la députée-maire Marie-Josée Roig a joué les maîtresses de cérémonie, saluant la présence « d’un brillant ministre, un ministre de notre terroir : Christian Estrosi ».

Un soutien de poids pour Thierry Mariani, candidat à la Région et à Jean-Michel Ferrand, tête de liste départementale. Et malgré « tous les journalistes qui voient la France en rose, je réponds que l’élection n’est pas jouée » assure Thierry Mariani. « Ce serait la première fois qu’un Vauclusien pourrait prendre la tête de la Région Paca » se prend à rêver Marie-Josée Roig.

« Nous, il n’y aura pas de changement entre les deux tours. La liste sera la même. Qu’en sera-t-il en face ? » interpelle le député du Haut-Vaucluse. « Laurence Vichnievsky, tête de liste d’Europe Ecologie, rejoindra-t-elle Michel Vauzelle ? ». « Personne n’est propriétaire des voix. Pourquoi les Verts ne voteraient pas Thierry Mariani // au second tour ? » interroge le ministre en charge de l’Industrie. Et de rappeler le Grenelle de l’environnement du président Sarkozy, où il espère puiser dans les réserves « vertes ». Quant aux électeurs du FN, l’UMP les convoite dès le premier tour. Et Thierry Mariani de préciser « qu’il n’y aura pas la moindre concession à l’extrême-droite ».

En attendant, il ne se prive pas d’éplucher le bilan du président sortant et raille « l’absence de programme ».

.


Tchat Régionales : retrouvez les réponses de Thierry Mariani (UMP)

La Provence – vendredi 19 février 2010

Thierry Mariani a du mal à faire valoir ses choix en Vaucluse.Les 14 et 21 mars, les Provençaux iront aux urnes pour les élections régionales. Tout au long de la campagne, nous recevrons en tchat les principaux candidats. Transports, crise économique, environnement, aménagement du territoire, enseignement, ils répondront à vos questions. Egalement au menu, la politique nationale menée par Nicolas Sarkozy, les alliances et les bagarres des partis politiques, etc.

Après Pierre Godard (NPA), Patrice Miran (AEI), Isabelle Bonnet (LO) et Jacques Bompard (LdS), LaProvence.com a accueilli Thierry Mariani aujourd’hui dès 11 heures. Député du Vaucluse, il est la tête de liste UMP-Nouveau centre-MPF.

Thierry Mariani a grandi à Valréas, dans le Vaucluse. Diplômé de droit international, il s’est engagé en politique en 1976 au RPR. Elu maire de Valréas en 1989, il entre au conseil régional en 1992 dans l’équipe de Jean-Claude Gaudin. L’année suivante, il devient député du Vaucluse. Situé à la droite du RPR puis de l’UMP, il n’en est pas moins en conflit avec Jacques Bompard, le maire aujourd’hui ex-FN d’Orange. Le 17 juillet 2009, il a été nommé par Nicolas Sarkozy représentant spécial de la France pour l’Afghanistan et le Pakistan. A l’automne dernier, l’UMP lui a confié la tête de liste des régionales en Paca, en remplacement du maire de Toulon Hubert Falco.

laprovence.comBonjour et bienvenue sur ce tchat avec Thierry Mariani, candidat UMP aux élections régionales Paca. A vos questions !

Thierry Mariani Bonjour. Je suis heureux d’être à La Provence et je suis à votre disposition pour répondre aux questions que vous souhaitez !

richman13127Bonjour Mr Mariani,a la vue des sondages négatifs concernant le président de la république, n’est ce pas un gros handicap pour vous d’etre son candidat et désigné par lui ?

Thierry Mariani Ce qui est un handicap, c’est quand on change de conviction pour essayer de séduire les gens. Moi je soutiens toujours Nicolas Sarkozy, je pense qu’après deux ans et demi le bilan du gouvernement est bon compte-tenu d’une crise qui est sans précédent pour la France. Et puis je pense que les Français comprennent que des réformes sont nécessaires. C’est ce que j’essaye d’expliquer pendant cette campagne électorale. Je ne sais pas si c’est un handicap, mais au moins ça a l’avantage de la clarté.

Stef84Pourquoi êtes-vous candidat à la présidence de la région alors que vous n’êtes jamais venu siéger en tant que Conseiller régional sortant?
Thierry Mariani Je n’ai pas siégé souvent mais il est totalement inexact de dire que je n’ai jamais siégé. C’est la deuxième fois que je suis élu au conseil régional. J’ai connu une première période à partir de 1992 où j’étais président de la commission Affaires sociales et politiques urbaines quand Jean-Claude Gaudin dirigeait le Conseil régional. A cette époque, j’ai pu faire un vrai travail et il y avait un véritable intérêt dans ce monde-là. Sous cette majorité, la véritable question à se poser c’est en fait pourquoi l’ensemble des conseillers régionaux participent si peu aux commissions ? En effet, celles-ci comportent en moyenne 25 à 28 membres et habituellement il y a entre 3 et 5 présents. Pourquoi ? Parce que chacun a compris qu’elles ne servaient à rien, tout étant décidé directement par le président et son cabinet. Si demain je préside la Région, je changerai son fonctionnement. Je propose par exemple qu’une des grandes commissions et que la commission d’appels d’offres soient présidés par un membre de l’opposition. C’est un fonctionnement moderne et différent de la majorité de monsieur Vauzelle.

kritounette18Pensez-vous qu’Hubert Falco aurait été un meilleur candidat que vous s’il avait accepté ?

(Plus représentatif, combatif et populaire par exemple ?)

Thierry Mariani Je crois que chaque élu est représentatif parce qu’il est élu de la nation. Hubert Falco a l’avantage d’être maire d’une grande ville où son bilan est reconnu par tous et d’être l’un des ministres appréciés du gouvernement de Nicolas Sarkozy. Sa candidature était donc à mon avis idéale. Il a choisi par fidélité à Toulon de rester maire, c’est un choix tout à fait respectable. Je pense faire un candidat tout à fait représentatif. Après tout, les « petits départements » doivent aussi être représentés au Conseil régional et le président ne doit pas être fatalement issu de Marseille, Toulon ou Nice. Et puis pour finir, Hubert Falco a accepté de diriger lui-même la liste dans le Var, ce qui est une manière très claire d’être présent dans le combat et de me soutenir.

Ali-Mr Mariani, vous dites que depuis douze ans, le conseil régional a refusé d’affronter le problème de la sécurité sous prétexte que ce n’était ni ses affaires ni ses compétences.

Mais vous que compteriez vous faire de mieux pour combattre l’insécurité dans une ville comme Marseille (mise à part installer deux ou trois caméras de surveillance par-ci par-là)? sachant que vous auriez les mêmes compétences ?

N’est-ce pas de la démagogie que vous faites encore ?

Thierry Mariani Non. La loi a changé mardi dernier puisque, lors du vote de la loi sur la sécurité intérieure, a été adopté un amendement dont je suis l’auteur qui permet désormais aux Régions de contractualiser avec l’Etat en matière de prévention de la délinquance. J’ai donc fait en sorte que les bases légales d’action de la Région existent. Qu’est-ce que je propose ? La sécurité est une compétence régalienne et bien-sûr tout ce qui est police et gendarmerie doit rester uniquement de la compétence de l’Etat. Mais, la Région peut intervenir dans de multiples domaines. Par exemple les policiers municipaux doivent désormais être de mieux en mieux formés. La Région peut financer ces formations. Les abords des lycées sont parfois le lieu de nombreux trafics. Si les établissements le demandent, la Région doit pouvoir y installer des caméras de vidéo-protection. Quant aux gares et aux trains, notre objectif est clair : arriver à terme là aussi à la mise en place de la vidéo protection dans 100% des cas. La vidéo protection a eu partout un effet dissuasif et, même quand un délit ou un crime est commis, très souvent elle aide à élucider l’affaire et à trouver les coupables. Vous voyez, ce n’est pas de la démagogie, puisque au moment où je propose cela pour la Région, j’ai pris soin de faire changer la loi.

vertigoAvec M. Vauzelle on a eu durant son mandant un doublement de la fiscalité pour la part région. 700000 Euros ont été donnés sous forme de subventions à de fausses associations. Quels sont vos engagements en matière de fiscalité et de contrôle sur l’utilisation de l’argent du contribuable ? Quelles seront vos priorités ?

Thierry Mariani La fiscalité sous monsieur Vauzelle a augmenté de 110% depuis 1998 et plus de 65% dans le seul dernier mandat. C’est l’un des records de France. Nous nous engageons très clairement à bloquer la fiscalité pendant les 4 années de ce mandat. Comment ? En faisant un certain nombre d’économies sur le financement du train de vie de cette Région et notamment par exemple des frais de communication qui là aussi sont parmi les plus elevés de France. Quant au contrôle de l’utilisation de l’argent des contribuables, je répète que moi je souhaite que l’opposition soit étroitement associée à ce contrôle. Pourquoi par exemple un membre de l’opposition ne présiderait-il pas la commission des finances ? (C’est ce que nous faisons à l’Assemblée nationale) Ainsi, quand majorité et opposition ont accès à la totalité des informations, ça oblige la majorité à être d’une rigueur extrême parce que l’opposition peut exercer son rôle de vigilance.

galak75Depuis le début de la campagne, vous parlez sans cesse d’argent… Plutôt que de faire dans le subliminal, allez-y franchement : votre axe de campagne number one, c’est l’enquête sur les associations bidons qui ont obtenu des subventions de la Région. Et votre seul espoir, c’est que la justice donne un coup d’accélérateur au dossier et passe au politique après s’être penché sur des techniciens. Problème, je crois savoir que votre camp a aussi ses soucis. Je pense par exemple au dossier Beausoleil, dans les Alpes-Maritimes, qui mélange élus de droite, carambouille immobilière et grand banditisme. On pourrait également citer l’enquête sur Vinci-Dumez qui a conduit à la garde à vue du maire de Tarascon, qui a donc quitté en urgence votre liste. Bref, mani pulite, oui… mais pour tous !

Thierry Mariani Tout d’abord, il y a des sous-entendus que je ne peux pas accepter. Le maire de Tarascon a été mis en garde à vue, comme 800 000 français par an (!) mais il est ressorti totalement libre et sans être mis en examen. Il est donc comme tout citoyen à cette heure-ci présumé innocent. Quant au dossier relatif à la Côte d’azur, il s’agit visiblement d’une affaire visant à un enrichissement personnel , bien sûr totalement inadmissible mais qui n’avait aucun but politique.
L’affaire du conseil régional est totalement différente. C’est un détournement d’argent sur des associations dont la vocation politique était évidente. Il y a à cette heure-ci 4 mises en examen dont les deux anciens principaux collaborateurs de monsieur Vauzelle, à savoir l’ancien directeur de cabinet et l’ancien directeur général des services.
Si je n’étais pas au courant des agissements de mes deux principaux collaborateurs, soit je serais incompétent et je ne maîtriserais pas la mission qui est la mienne, soit… mon ignorance ne serait pas réelle. C’est à la justice de trancher cette affaire, je pense simplement que si bien sûr elle doit aller à son rythme, il aurait été préférable de connaître son verdict avant les élections, on aurait su ainsi qui était coupable et qui était innocent.

chakraVous critiquez beaucoup Michel Vauzelle sur sa façon de gerer les transports en PACA que proposez vous pour les ter arrivent à l’heure ?

Thierry Mariani C’est pas moi qui dit que cette gestion est désastreuse. Chaque revue professionnelle qui fait le bilan du fonctionnement des TER en région Paca nous classe dans les derniers au niveau national. Pourquoi par exemple plus de 10% des TER sont-ils annulés dans notre région alors que la moyenne française est entre 2 et 3 % ? Monsieur Vauzelle explique en permanence que c’est la faute à la SNCF. Mais pourquoi la SNCF ou les cheminots seraient-ils meilleurs ou pire en Paca qu’en Bretagne ou dans le Limousin ? Qu’est-ce que je propose : d’abord de changer les rapports avec la SNCF qui aujourd’hui se règlent devant les tribunaux. La Région doit travailler en harmonie avec la SNCF et non être en perpétuelle opposition. Quand je vois le responsable des transports à la Région, monsieur Piel, en tête des manifestants qui bloquent les trains, je me dis qu’il y a un mélange de rôle nocif pour notre Région. La Région doit être l’avocat des usagers, pas des syndicats.
Nous devons avec les collectivités qui l’accepteront créer un « pass transports » qui regrouperait tous les transports d’une zone dans la région afin que l’usager puisse passer d’un moyen à un autre facilement et à un coût réduit. C’est ce qui marche à Nice, pourquoi pas l’étendre à toutes les collectivités qui souhaiteront y participer ?

Barbara13Je voudrais savoir si Monsieur Mariani à accepter d’être candidat à ces élections déjà perdues d’avance pour recevoir en échange le poste actuellement occupé par Mme Idrac (secrétaire au Commerce extérieur) ?

Thierry Mariani D’abord je suis persuadé que cette élection n’est absolument pas perdue d’avance. Rendez-vous le 21 mars au soir pour en juger.
Je n’ai eu aucune promesse de quoi que ce soit pour l’après 21 mars, sachant qu’en politique les promesses n’engagent souvent que ceux qui les reçoivent. A l’heure actuelle, le seul poste que je vise c’est celui de président du conseil régional. Quant à un poste ministériel, c’est le président qui décidera le moment venu et je ne suis pas dans ses pensées.

Clement FabreguesM. Mariani bonjour,

Si Monsieur Bompard, votre « ennemi intime » dans le Vaucluse dépasse les 5% seriez vous prêt a fusionner votre liste avec celle de La Ligue du Sud. étant donné que M. Bompard est un ancien du MPF de Philippe Devilliers qui a rejoint la majorité présidentielle ?

Thierry Mariani Ma réponse est claire : c’est non. Pourquoi ? Certes monsieur Bompard a fait un passage au MPF, mais ce passage était plus un choix tactique qu’une véritable adhésion au parti et aux idées de Philippe de Villiers. Je connais bien Jacques Bompard puisque nous nous affrontons depuis 1988 régulièrement à chaque élection législative. En réalité aujourd’hui, il est plus à droite que Jean-Marie Le Pen. Il suffit de voir son alliance avec les identitaires à Nice.

richman13127Espérez vous le soutien du FN et de l’extreme droite en général pour le deuxiéme tour ?

Thierry Mariani Les électeurs du FN sont libres de voter pour qui ils le souhaitent au second tour et ils sont tout aussi respectables que les autres. Je leur laisse le soin de choisir entre voter une fois de plus pour un Jean-Marie Le Pen et aider ainsi monsieur Vauzelle à rester président, ou bien voter pour la liste que je conduis qui est la seule qui peut vraiment changer la Région.

AddisonMontgomeryVous auriez tenté de filmer la commission permanente de la Région avec votre téléphone portable et vous auriez été pris la main dans le sac, ce qui serait une manière de faire de la politique plutôt potache. Info ou intox ?

Thierry Mariani Montrer ce qui se passe à la commission permanente permettrait aux électeurs de voir le fonctionnement réel de la Région. Alors ni info ni intox mais transparence. Et puis peut-on reprocher à un élu de filmer une délibération ?

rocamboleBonjour, pensez-vous obtenir un débât entre les deux tours avec M. Vauzelle ?

Thierry Mariani J’ai toujours accepté les débats parce que c’est le meilleur moyen pour l’électeur de comparer et de choisir. Je constate que Laurence Vichnievsky, Jean-Marie Le Pen et moi-même acceptons tous les débats et que le seul qui les refuse c’est Michel Vauzelle. Quand on est si sûr de soi et si fier de son bilan, c’est surprenant. Alors oui j’espère obtenir enfin un jour un débat avec monsieur Vauzelle. Il se dit républicain, le débat fait aussi partie de la république.

laprovence.comCe tchat avec Thierry Mariani est maintenant terminé. Merci à tous pour vos questions et à bientôt pour un nouveau tchat !

Thierry Mariani Merci d’avoir été présents et l’essentiel, quelque soit votre choix, c’est que vous votiez le 14 et le 21 mars.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :