Le copier-coller de la droite

 

La Marseillaise – 22 février 2010

PS. Michel Vauzelle et ses co-listiers ont analysé le projet de l’UMP

Patrick Menucci : « un projet confus qui comporte énormément d’erreurs ». PHOTO MARIE-LAURE THOMAS

Avant de rendre public ce lundi leur projet pour la région, les listes conduites par Michel Vauzelle ont passé au crible de la critique le programme de Thierry Mariani et de l’UMP. « Nous prenons au sérieux ce que nos concurrents proposent, explique Patrick Menucci, candidat dans les Bouches-du-Rhône et directeur de campagne. Notre volonté est de faire vivre le débat politique ».
Après un décryptage minutieux et sans concession, les responsables socialistes se disent « stupéfaits » du contenu de l’opus de la droite. « C’est exactement le copier-coller de ce qui est fait nationalement, remarque Patrick Menucci. D’ailleurs, leur programme est le même en PACA qu’en Champagne-Ardennes ou en Lorraine. Cela démontre le peu d’intérêt porté par la droite à la région. Ils n’ont fait aucun effort d’applications locales. Je suis stupéfait que des élus comme Bernard Deflesselles, qui connaissent les dossiers de la région, aient pu accepter ce type de programme ».

Enormémenent d’erreurs
Après avoir noté la « très grande confusion » du projet de Thierry Mariani qui comporte « énormément d’erreurs », l’élu de Marseille considère qu’il « anticipe la réforme des collectivités locales qui supprime la clause de compétence générale. Ainsi, le soutien aux associations, au sport ou à la culture est totalement absent. Ce qu’ils défont à Paris, ils veulent le défaire ici ».
Prenant l’exemple du chapitre « économie-emploi », Christophe Castaner, tête de liste dans les Alpes-de-haute-Provence, souligne qu’aucun engagement n’est pris « sur la création ou le maintien d’emplois, sinon sous forme incantatoire ». Quand des mesures sont annoncées, elles reprennent « des axes déjà mis en œuvre par la région ». Le maire de Forcalquier réfute également la critique de la droite selon laquelle la région n’aurait pas joué son rôle pour la relance de l’économie. « Le budget d’investissement a augmenté de 16% » rétorque-t-il avant de s’étonner de l’absence de référence au projet Iter dans le projet de l’UMP.
Candidate dans les Alpes-Maritimes, Anne-Julie Clary, s’exprimant sur les lycées, lance : « nous n’avons pas attendu les promesses de la droite » pour améliorer les équipements scolaires.

Le sport et la culture occultés

Elle reproche à Thierry Mariani de passer sous silence le transfert des personnels TOS de l’Etat à la région. « En outre, ajoute-t-elle, nous avons créé 300 postes afin de répondre aux besoins des lycées,  à l’inverse de la tendance nationale qui supprime des emplois dans l’Education nationale. » Evoquant l’enseignement supérieur, elle souligne que la droite régionale n’a pour objet que « d’accompagner la politique nationale, notamment sur les pôles d’excellence ».
Elle relève aussi que « tout ce qui relève des compétences volontaristes de la région, de la vie associative, du sport, de la culture est totalement occulté » par la droite. « La région s’est engagée pour 12 millions d’euros dans Marseille 2013, ajoute Patrick Menucci. Cette subvention régionale sera-t-elle supprimée? ».
Quant aux transports, l’une des principales compétences de la région, il estime que « la totalité des projets évoqués par Thierry Mariani ont déjà été contractualisés et financés par la région ».

CHRISTIAN DIGNE

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :