Michel Vauzelle : « Je créerai 10 000 emplois par an »

Métro – 08/03/2010

.

A l’occasion des élections régionales, Michel Vauzelle, candidat socialiste pour la région PACA, a répondu aux metronautes.

Michel Vauzelle, candidat PS pour la région Paca

Michel Vauzelle, candidat PS pour la région Paca

Bonjour, je suis très heureux d’avoir la possibilité de venir à la rencontre des Metronautes. J’apprécie beaucoup cette forme de conversation directe et sympathique. Merci de votre accueil et de votre attention.

Vincent : Bonjour M. Vauzelle. Si vous êtes réélu, quelle sera votre priorité des priorités ?

Ma priorité est, bien entendu, l’emploi. L’emploi relève de la compétence de l’Etat. Hélas, la politique du Président Sarkozy, du laisser-faire, laisser-passer ouvre notre pays à la compétition économique mondiale et ni l’Europe, ni le gouvernement français n’ont mis au point la moindre protection de l’Industrie et de l’Agriculture Française face aux délocalisations. Pour les financiers, piliers de la mondialisation, il est plus intéressant de faire travailler les Chinois ou les Indiens qui n’ont ni les droits sociaux, ni le mode de vie des Européens ou des Français. Résultat : chaque semaine, une entreprise ferme, des employés sont mis à la rue et la France perd peu à peu sa substance économique vitale. Je créerai chaque année 10 000 emplois, on est dans les entreprises petites et moyennes et les emplois de l’économie sociale et solidaire dont la société a besoin aujourd’hui : personnes âgées, jeunes, associations.

Patrick : Quelle sera votre première mesure ?

Il n’y a pas une première mesure, il y a des premières mesures parce qu’il y a plusieurs urgences: la création d’emplois, la formation professionnelle, l’aide aux jeunes pour leur permettre de vivre dans de meilleures conditions.

Emilie : Pourquoi avoir placé la République au coeur de votre campagne ?

Parce que la République est menacée. On a pris l’habitude de vivre en République, le mot lui-même apparaît quelquefois abstrait ou désuet, or la République c’est d’abord le pouvoir du Peuple de gérer ses propres affaires. En ce moment l’argent a pris une partie et parfois la totalité de ce pouvoir au niveau mondial, européen et national. Il faut donc défendre la démocratie au niveau national et la démocrate locale de proximité qui est aujourd’hui en passe d’être abolie avec la disparition voulue par le Président de la République des Conseils Régionaux et des Conseils Généraux. C’est un recul sans précédent et sans équivalent dans le monde entier du modèle républicain.

Tony B : Monsieur Vauzelle, la jeunesse est la première victime de la crise quelles solutions peut apporter la région pour que la jeunesse puisse retrouver confiance en elle ?

Ce sont toujours les plus fragiles qui sont les premières et les principales victimes des crises. Alors que les responsables de la crise sont protégés par les revenus donnés aux banques, aux traders et aux riches protégés par le bouclier fiscal; La Région avec moi renforcera encore sa politique de solidarité à l’égard notamment des jeunes pour les aider dans leurs études, à trouver un emploi, à recevoir une formation professionnelle adaptée. Pour la vie quotidienne, c’est bien souvent comme les jeunes le disent « la galère », pour trouver un logement, pour le problème des transports, pour des problèmes de santé, pour des problèmes qui concernent des questions aussi élémentaires dans un pays civilisé que de se nourrir convenablement, de faire du sport, d’avoir une activité culturelle. Les jeunes se sentent trop souvent isolés, abandonnés à eux-mêmes, voire méprisés ou même suspectés. La première forme de respect pour les jeunes c’est d’être écouté sur leurs besoins et sur leur conception de la société, c’est ce que je fais et que je continuerai à faire en prenant les moyens financiers nécessaires dans tous les domaines ou les jeunes rencontrent de grandes difficultés dans leur vie quotidienne.

Clement Fabregues : Qui craigniez-vous le plus an France aujourd’hui : Sarkozy, Mariani ou le Pen?

Sarkozy, Mariani et Le Pen nous proposent le même type de société fondée sur l’injustice sociale, le racisme social et ils prennent la responsabilité terrible de dresser les catégories de Français les unes contre les autres : la peur des personnes âgées par rapport aux jeunes, la peur des riches par rapport aux pauvres, la peur de ceux qui ont un travail par rapport au chômage, la peur de ceux qui pratiquent sous la protection des Lois de la République leur religion, la peur de ceux qui sont différents, que ce soit par leur origine ethnique ou leur origine sociale. C’est pour ça que nous devons défendre le modèle français de société fondé sur la fraternité, la solidarité et le respect de l’autre. Ça a un nom : la République.

Tony B : Monsieur Vauzelle, les communautés jouent un rôle important dans la vie locale de notre région, quel message leur adressait vous ?

En effet, à Marseille en tout cas, existe une vieille tradition fraternelle et républicaine qui reconnaît l’existence de communautés à caractère familial fondé sur une origine ethnique, culturelle. C’est une source de richesse pour Marseille, mais au niveau national, la dénaturation de l’existence de communautés en communautarisme peut être source de racisme, de xénophobie, de violence, de haine. Les républicains doivent refuser le communautarisme qui détruit l’unité de la nation et notre bien le plus précieux dans le message de la France et notre vécu au quotidien: la fraternité.

Albert92 : Vous avez accusé la SNCF d’être à l’origine du mauvais fonctionnement des TER. Qu’allez-vous faire pour y remédier si vous êtes réélu ?

Je vais hausser le ton grâce à la force nouvelle que m’aura conféré mon élection pour obtenir de la direction de la SNCF qu’elle rende au service régional des transports ferroviaires ce pourquoi nous la payons : 3 milliards d’investissements réalisés pour les TER, et 250 millions donnés chaque année à la SNCF pour qu’elle fasse son travail qui est d’entretenir et de conduire les trains achetés par le Région afin qu’ils arrivent à l’heure ou ne soient pas tout simplement supprimés.

Antoine : Monsieur Vauzelle, que comptez vous faire pour l’emploi dans notre Région ?

Je créerai 10 000 emplois par an grâce à une aide aux petites entreprises et aux emplois nécessités par l’économie sociale et solidaire pour aider les personnes âgées, les jeunes et les associations.

Solène : Pourquoi fuyez-vous les débats avec Thierry Mariani et les autres candidats ?

Je ne débats pas avec une multiplicité de candidats installés en brochette pour les exciter les uns contre les autres, rendre le débat inaudible, donner un avantage à celui qui crie le plus fort ou qui est le plus injurieux, la démocratie n’y trouve pas son compte et ce type de « cirque » aggrave l’abstention et renforce la clientèle des partis antirépublicains. En revanche, je suis tout à fait d’accord pour des débats clairs avec un candidat, par exemple M. Mariani me paraît être un interlocuteur plein d’intérêt si du moins les électeurs font ce choix dimanche prochain.

Mireille : Comment sauver nos services publics de proximité ? Tous les petits hôpitaux ferment…

Notre conception de la République c’est la déclinaison de l’idéal d’égalité grâce aux services publics : l’Education Nationale pour tous, la santé publique pour tous, la sécurité pour tous et pas seulement pour les riches ou pour les quartiers favorisés. Face à la destruction pan par pan des services publics de proximité, la région républicaine prendra ses responsabilités comme elle le fait en matière d’Education Nationale, en matière de transports, en aidant les associations, notamment dans les quartiers les plus défavorisés et en créant des Maisons Régionales des Services Publics ainsi que des Maisons Régionales de Santé Publique, qui feront dans la proximité pour nos concitoyens ce que l’Etat UMP ne veut plus faire.

Frero : Paca se veut région touristique, mais il n’existe pas de liaison par le train entre l’aéroport de Marignane et Marseille !!!

Je ne comprends pas que la ligne TGV Paris-Marseille ne passe pas par Marignane. C’est un premier point de curiosité pour la façon dont a été décidé l’aménagement du territoire régional depuis Paris. Quant au problème que vous posez, la région a veillé à ce qu’il y ait à Vitrolles une gare Vitrolles-aéroport Marseille Provence qui précisément doit jouer ce rôle. La région a versé 6 millions d’Euros pour cet équipement.

Patrick83240 : Notre région est déficitaire en production électrique. Allez-vous encourager l’installation de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments publics ? et les habitations ? Aujourd’hui, on construit beaucoup d’immeubles collectifs sans eau chaude solaire et avec chauffage électrique.

La région a voté, il y a quelques mois, 100 millions d’Euros pour payer la couverture des toits des lycées par les panneaux photovoltaïques. Dans tous les domaines, la région est la première région écologiste de France, y compris par exemple par l’utilisation de la filière-bois où nous construisons des lycées ou des gymnases en bois et où nous chauffons certains lycées avec du bois.

Bibi : Il semble que Laurence Vichnievsky soit une proche de Sarkozy, ça ne va pas être difficile de faire l’union avec quelqu’un proche de la droite ? Pensez vous que c’est une femme de gauche qui partage vos valeurs ?

J’ai beaucoup de respect pour Mme Vichnievsky qui est un grand magistrat exemplaire de l’indépendance des magistrats par rapport au pouvoir exécutif. Le fait qu’elle soit une amie personnelle de Nicolas Sarkozy et qu’elle ait reçu, il y a quelques mois, des mains du Président la Légion d’Honneur est un éloge remarqué, ne fait que renforcer l’admiration que j’ai pour son indépendance.

Barbara13 : Quelles réalisations vous rendent le plus fier en tant que Président de Région ?

C’est le premier équipement nécessaire aux apprentis et aux lycéens professionnels que la région désormais paye à la place des parents pour lesquels c’était une lourde charge. Certains même n’avaient pas les moyens de payer leur outil de travail et d’apprentissage à leurs enfants. Ce scandale n’existe plus et j’en suis fier. N’oublions pas que la région paye également les livres scolaires, ce qui est une aide financière importante aux familles les moins favorisées.

Moderateur metrofrance : Le chat va bientôt prendre fin. Souhaitez-vous ajouter quelque chose M. Vauzelle ? Un aspect qui n’aurait pas été évoqué ?

Je vous remercie beaucoup pour votre patience, la pertinence de vos questions. Mes réponses étaient trop longues, mais la passion est la plus forte. Le 14 mars, soyez assez gentils pour vous rendre au bureau de vote le plus proche et mettre un bulletin qui aura pour en tête Michel Vauzelle. Merci à tous. Retrouvez-moi sur Vauzelle2010.fr.

Lauren Malka

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :