Accueil > 2nd tour, éco/emploi, éducation/formation, dév. durable, paca, politique, société, territoires, transport, vichniewsky/ee > Laurence Vichnievsky : « Nous envisageons une fiscalité écologique »

Laurence Vichnievsky : « Nous envisageons une fiscalité écologique »

Métro – 09/03/2010

A l’occasion des élections régionales, Laurence Vichnievsky, tête de liste Europe Ecologie pour la région PACA, a répondu aux metronautes.

Laurence Vichnievsky, tête de liste Europe Ecologie pour la région PACA

Laurence Vichnievsky, tête de liste Europe Ecologie pour la région PACA

Bonjour à tous les Metronautes, je suis très heureuse de chatter avec vous. je profite de cet échange pour vous inviter à aller voter le 14 mars. C’est indispensable pour la vie de la démocratie.

Marie : Comme Eva Joly, on vous retrouve chez les verts.

Non, je ne suis pas Verte. J’appartiens à un mouvement qui traduit, par sa composition même, le souhait de faire de la politique autrement : un parti, des associatifs et des représentants de la société civile dont je fais partie. Eva Joly avec laquelle j’ai travaillé a été une interface, mais je ne me suis engagée qu’après beaucoup de rencontres avec des militants d’Europe Ecologie tant au plan local que national et européen.

Marie : Quelles sont vos ambitions pour la région PACA?

Soutenir des initiatives créatrices d’emploi dans le domaine des économies d’énergie et des énergies renouvelables : ce avec des emplois du futur et des emplois non délocalisables. Nous voulons aussi lancer un programme d’isolation thermique des bâtiments construits avant 1975 pour réduire la facture énergétique des ménages les plus fragiles et réduire la pollution. Nous le ferons avec des emplois nouvellement créés et formés par des filières soutenues par la région. Nous souhaitons donner la priorité aux transports collectifs. Cela signifie : pas de soutien financier pour les autoroutes et un soutien massif au TER. Enfin, nous voulons une autre façon de gouverner la région avec des critères d’attribution clairs, ce qui permettra de mettre fin au saupoudrage, au clientélisme. Et nous rendrons compte de l’emploi des fonds publics en évaluant nos politiques.

Raoul : Quelles sont vos craintes pour la Région Paca ?

Que les électeurs se trompent dans leurs colères et votent pour le Monsieur qui parle des « dames qui pondent ». Le Front National n’est pas la bonne réponse à ces colères. Europe Ecologie est l’alternative porteuse. J’ai une autre crainte, pour la région PACA, comme pour toutes nos régions : celle de l’abstention. Ce phénomène est très inquiétant pour le fonctionnement d’une démocratie. Il traduit aussi un désintérêt pour la politique de la part de citoyens alors que seul le renouvellement des équipes permet le renouvellement des idées.

Vivien : Votre liste devrait fusionner avec le PS après le 2e tour. Comment pouvez-vous vous allier alors que vous êtes opposés sur des sujets comme ITER ou le financement des autoroutes ?

Ce qui est important au 2e tour, c’est de constituer une majorité, mais pas à n’importe quel prix. Vous pouvez me faire confiance pour discuter courtoisement mais fermement des sujets qui nous opposent ; mais le propre d’une négociation c’est que chacune des parties fasse des petits pas de manière à trouver le bon compromis et je ne doute pas que nous le trouvions. Toutefois, il y a toujours un seuil au-delà duquel on ne peut plus négocier. C’est pourquoi les fusions n’ont pas de caractère automatique.

Petiteplume : Nicolas Sarkozy vient d’annoncer la création d’un institut international du nucléaire basé à Cadarache. Vous, qui luttez contre ce type d’énergie, qu’en pensez-vous ?

Vous savez peut-être que nous nous sommes rendus, Philippe Meirieu (tête de liste Europe Ecologie région Rhône-Alpes) et moi-même à Tricastin pour faire part de notre inquiétude s’agissant du projet d’installation d’un énième réacteur type EPR. Je ne suis pas au courant de la création de cet institut international du nucléaire à Cadarache et vous savez peut-être, qu’étant une femme de dossiers, et souhaitant faire de la politique autrement, je ne réagis pas sur ce que je ne connais pas.

Louisemichel : Les militants du Front de gauche étaient vendredi matin 5 mars, présents devant toutes les gares du département avec un tract format billet SNCF sur la gratuité des TER, dans toutes les gares…. sûrement trop nombreux pour être vus. Alors que, bien sûr, le NPA qui était à la Part Dieu, sur la même proposition, lui vous l’avez bien vu !!!???

En lisant votre question, je constate l’action que nous avons nous-même menée le 4 mars soit la veille de celle que vous évoquez, dans un grand nombre de gares de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur pour dénoncer toutes les insuffisances du service des TER et qui a été largement reprise par les médias a été imitée le lendemain par d’autres formations politiques que la nôtre.
Pour ce qui nous concerne, nous ne sommes pas pour la gratuité, mais pour la dégressivité des tarifs. En effet, tout service public mérite une contrepartie, fut-elle minime et nous avons besoin de moyens pour rénover nos infrastructures ferroviaires.

Petiteplume : Vous êtes une farouche opposante au projet ITER, si cher au président de la République. Comment comptez-vous lutter efficacement contre cette opération qui a déjà bien démarré à Cadarache ? Si vous étiez élu présidente de la région, quel pourrait être votre poids par rapport à ce projet ?

Je ne suis pas opposée à la recherche ni même au principe du projet ITER. Si nous parvenons à mettre au point la fusion nucléaire, ce sera évidemment un progrès. Mais cette échéance est trop lointaine, trop aléatoire et trop coûteuse (d’ores et déjà beaucoup plus que 10 milliards d’euros) pour que le projet soit soutenu financièrement par la région dont je rappelle que le budget annuel est d’environ 1,9 milliards d’euros (moins important que le budget du Conseil général des Bouches-du-Rhône). Nous sommes donc opposés à un soutien financier par les collectivités territoriales d’un projet international aussi démesurément ambitieux : évidemment Europe Ecologie n’est pas en mesure de mettre un terme à un projet auquel participent notamment le Japon, les USA et l’Europe, d’ailleurs ce n’est pas nécessairement souhaitable. En revanche, nous estimons que la région n’est pas l’échelon pertinent de financement d’un tel projet et nous pensons qu’il faut diversifier la recherche et garder des crédits pour financer des projets relatifs aux énergies renouvelables.

Seb72 : La région est sous-équipée en photovoltaïques. Quelles sont vos propositions dans ce domaine ?

Nous sommes favorables au développement du photovoltaïque : mais pas n’importe où et pas n’importe comment. Il serait très dommageable, par exemple, d’installer des parcs photovoltaïques sur des terres agricoles. En revanche, il est souhaitable et possible pour la région d’installer du photovoltaïque notamment sur les toits des lycées. Le développement du photovoltaïques pourrait être aussi dans le futur une source de financement pour la région puisque nous pourrions vendre l’énergie que nous produirions.

Raoul : On vous dit très proche de Sarkozy. Info ou intox ?

Je suis pour le pluralisme, le débat d’idées et que je sache, le tutoiement n’est pas exclusif du combat politique.

Lola : Allez-vous augmenter les impôts ?

Nous n’augmenterons pas les impôts des ménages. La seule fiscalité que nous pouvons envisager est une fiscalité écologique. Par exemple, celle qui pourrait toucher le transport de fret par camions.

Moderateur metrofrance : Merci Laurence Vichnievsky, le chat touche à sa fin. Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Bien sûr j’aurais voulu chatter plus longtemps : programme de fin de campagne très chargé !! En vous disant au revoir, deux rappels : notre meeting régional de Marseille demain 20h au Palais du Pharo et puis évidemment, le 14 mars : le vote utile c’est Europe Ecologie.

Lauren Malka

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :