Accueil > levraud/modem, paca, politique, société, territoires > « Une gestion rigoureuse de la région »

« Une gestion rigoureuse de la région »

La Marseillaise – 10/03/2010

Photo Marie-Laure thomas

Catherine Levraud. La tête de liste du MoDem jette un regard sur la campagne à quelques jours du scrutin.

Médecin dans la région d’Arles (elle y a été élue locale dans cette commune), Catherine Levraud ne revendique pas une « antériorité » militante à l’ex-UDF vis à vis de son engagement au MoDem dont-elle est tête de liste en PACA pour les élections régionales.
 Celle qui est entré en politique par le biais des Verts, s’insurge contre la « professionnalisation » de la politique qui, selon elle, « éloigne les dirigeants et élus des véritables préoccupations des citoyens ».
A quelques jours du premier tour, comment ressentez-vous la campagne en général et celle du MoDem en particulier ?
 Nous sommes en campagne depuis plusieurs semaines mais nous sentons bien que les électeurs s’y penchent maintenant. Nous sommes donc un peu en décalage avec eux. Les gens commencent à manifester un intérêt pour ces élections mais il faut tout de même s’attendre à une forte abstention. S’agissant du MoDem, l’orientation de notre campagne et nos idées sont bien accueillies. Notamment notre démarche visant à desserrer l’étau entre Gauche et Droite. Nous ne sommes pas dans une vision politicienne dont ils ont l’habitude. Ils souhaitent comprendre le rôle de la Région et son utilité pour eux. Nous expliquons les différents niveaux institutionnels mais c’est vrai que c’est compliqué à comprendre.
Vous êtes donc pour la réforme des collectivités territoriales ?
 Oui, il faut une réforme mais pas celle proposée par le gouvernement. Pas celle-là et pas comme ca. On ne peut pas dire, comme tout le monde aujourd’hui, que nous sommes pour une démocratie participative et ne pas se poser la question de l’abstentionnisme. La complexité institutionnelle actuelle est une entrave à l’exercice de la démocratie, aux droits des citoyens. D’autant que je ne pense pas qu’on gouverne par la rue…
Vous avez beaucoup de propositions, comme toutes les listes en présence, mais pouvez-vous dégager l’axe politique central du MoDem ?
 Nous mettons le citoyen au centre avec ses besoins, ses attentes, ses demandes et nos propositions tiennent compte de cela. Nous disons clairement, par exemple, qu’il faut faciliter un accès à des services publics de qualité sans augmenter les impôts. Pour nous, cela veut dire une gestion rigoureuse de la Région pour atteindre cette double ambition.
Les sondages ne vous sont pas favorables pour l’heure ?
 Nous assistons à une véritable folie sondagère, entre guillemets. C’est particulièrement le cas en PACA et je pense que la présence de Jean-Marie Le Pen dans la campagne est une des explications pour cet intérêt des médias. C’est déplorable. Personnellement je ne cherche pas à expliquer les chiffres de ces sondages, je me concentre sur l’objectif de faire monter ceux du MoDem. Le seul véritable sondage crédible sera celui du 14 mars au soir. Au-delà de la communication politique, c’est là que nous verrons quels sont les choix des électeurs. On ne fait pas de la politique avec des sondages et on ne gouverne pas avec des sondages. Sinon, autant rester chez soi.
Propos recueillis par Michel Del Picchia

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :