Accueil > bouches du rhône, identité nationale, le pen/fn, paca, politique, société, territoires, vauzelle/ps > Affiche FN : retrait et réactions (3 articles)

Affiche FN : retrait et réactions (3 articles)

M. Le Pen condamné à retirer des affiches de sa campagne des régionales

AFP – 12/03/2010

Des militants brandissent des affiches, lors du dernier meeting de campagne pour les élections régionales du président du FN, Jean-Marie Le Pen, tête de liste en PACA, le 7 mars 2010 à Marseille.

MARSEILLE — Le Front national (FN) et Jean-Marie Le Pen, condamnés vendredi en référé à retirer des affiches de campagne des élections régionales jugées offensantes à l’égard des musulmans et de la population algérienne, ont décidé de faire appel.

Le juge des référés du tribunal de grande instance de Marseille avait condamné le parti d’extrême-droite à retirer ces affiches, diffusées par le mouvement « jeunesse » du Front national, d’abord en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et sur son site internet, puis partout en France.

L’affiche représentait une femme intégralement voilée à côté d’une carte de France recouverte du drapeau algérien sur laquelle se dressaient des minarets en forme de missiles, avec pour titre « Non à l’islamisme ».

Dans son ordonnance, dont l’AFP a obtenu copie, le juge marseillais estimait que « cette affiche est non seulement de nature à provoquer un sentiment de rejet et d’animosité à l’encontre d’un groupe de personnes dont sont visées les pratiques religieuses, les femmes et la nationalité, mais en outre s’adresse essentiellement à la jeunesse, de nature plus influençable ».

« Cette affiche provocatrice est constitutive d’un trouble manifestement illicite », poursuivait l’ordonnance, qui condamne le FN et M. Le Pen « à faire procéder à son retrait de tous les supports sur lesquels elle a été placée, de quelque nature qu’ils soient dans un délai de 24 heures (…) puis sous astreinte de 500 euros par jour de retard ».

Le juge des référés avait été saisi par la Ligue contre le Racisme et l’Antisémitisme (Licra). L’association avait été déboutée lundi à Marseille pour des raisons de procédure, tout comme le Mrap qui, vendredi, a vu ses demandes rejetées par le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine).

« Je ne peux pas, au nom de la Licra, être plus heureux de la décision qui vient d’être rendue par le juge des référés », avait déclaré Maître Michel Pezet, l’avocat de l’association.

« Il faut toujours persévérer et se battre. Pour nous, Licra, il fallait faire cette procédure. Même si nous avions perdu, l’honneur était de la faire », avait estimé Me Pezet.

Faisant part de son « indignation », le FN a annoncé dans la soirée qu’il ferait appel de cette décision.

Interrogé par l’AFP, la tête de liste du parti d’extrême-droite dans les Bouches-du-Rhône, Stéphane Ravier, s’est interrogé sur l’indépendance de la justice dans cette affaire, évoquant des « pressions diplomatiques ».

« Soudainement, on désigne cette affiche comme étant à l’origine d’un certain trouble à l’ordre public, ce que je n’ai pas constaté dans la rue », a-t-il ajouté.

Avant l’audience de référé qui s’est déroulée vendredi matin, M. Le Pen avait mis en cause « cet acharnement des xéno-maniaques qui ont été déboutés sur leur premier procès et relancent cela ».

Pour le leader du FN, cette affiche « fait partie de la liberté d’opinion », mettant en cause la tentative de « censure de ces organisations qui sont – on le sait bien – les bras armés de certains partis politiques : la Licra, c’est l’UMP; le Mrap, c’est le Parti communiste; SOS Racisme, c’est le PS ».

Selon le Quai d’Orsay, la diffusion de cette affiche avait suscité des « protestations » de l’Algérie. Les autorités algériennes ont fait part « de leurs protestations légitimes quant à l?usage extrêmement choquant qui est fait du drapeau algérien », avait déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

De Eloi ROUYER

.

Retrait-Affiches FN: Michel Vauzelle est fier

Europe1 – 12/03/2010

Le président socialiste du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur Michel Vauzelle, au micro d’Europe 1 vendredi soir, a approuvé l’interdiction des affiches du Front national intitulées « Non à l’islamisme », affirmant que la justice avait bien fait et que la France possédait des lois contre le racisme et l’antisémitisme. Il s’est dit fier que cette affiche soit condamnée. Le tribunal de Marseille a ordonné vendredi le retrait de ces affiches électorales, estimant qu’elles étaient constitutives « d’un trouble manifestement illicite ».

.

Le FN doit décoller ses affiches

Lejdd.fr – 12/03/2010

.

La juge des référés du tribunal de Marseille a ordonné vendredi le retrait des affiches polémiques de la branche jeunesse du parti d’extrême droite en Paca. Selon la justice, celles-ci étaient « destinées à créer un sentiment de peur et de rejet » vis-à-vis de la communauté musulmane.

Les associations anti-racisme sont parvenues à leurs fins. Après avoir échoué une première fois la semaine dernière pour des raisons procédurales (lire: Le FN s’affiche librement), la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a finalement obtenu vendredi le retrait d’une affiche du Front national qui a déjà fait couler beaucoup d’encre. Sur celle-ci, adaptation française de celle des partisans du « oui » au référendum sur l’interdiction de la construction de minarets en Suisse, figurait une femme vêtue d’un niqab noir, elle-même debout devant une carte de France aux couleurs de l’Algérie, encerclée par sept minarets. Placardée un peu partout en Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Paca), à l’initiative de la branche jeunesse du FN, on pouvait y lire « Non à l’islamisme, la jeunesse avec Le Pen« .

Coup de « pub« , selon Le Pen

Alors que les différentes juridictions saisies jusqu’ici n’avaient pu se prononcer sur le fond du dossier, le tribunal de Marseille a lui jugé qu' »il relève de l’évidence que la présence d’une femme voilée de noir à côté de sept minarets est destinée à créer un sentiment de peur et de rejet« . La juge des référés a également censuré l’insinuation d' »invasion » algérienne provoquée par cette affiche, ce qui porte atteinte à des ressortissants – dont les autorités d’Alger qui se sont indignées de cette provocation – non concernés par les élections françaises. Conséquence: à deux jours du premier tour du scrutin régional, le parti d’extrême droite s’est vu contraint de « faire procéder (au retrait de l’affiche) de tous les supports sur lesquels elle a été placée, de quelque nature qu’il soit, dans un délai de 24 heures (…) sous astreinte de 500 euros par jour de retard« .

« Cela prouve qu’il faut toujours persévérer et se battre« , s’est félicité l’avocat de la Licra, Me Michel Pezet, à la sortie de l’audience. Cette affiche « montre la haine et la violence. Pour les besoins d’une cause, on ‘caricaturise’ l’islamisme« , avait-il plaidé à la barre. Du côté du FN, les réactions ont été bien évidemment opposées. Présent au tribunal, Jean-Marie Le Pen, tête de liste Front national en Paca, a estimé que « cette affiche fait partie de la liberté d’opinion« . Quelques jours plus tôt, l’avocat du Front national, Me Wallerand de Saint-Just, avait lui jugé que « cette affaire n’attaque, en aucun cas, l’islam ou les musulmans, mais l’islamisme (…) Pour essayer de la faire interdire, vous êtes obligé de torturer la liberté d’expression« . Pour le vieux chef frontiste, dans cette histoire, la Licra a surtout cherché à « se faire de la pub« , son parti ayant réclamé que « ces ligues de ‘vertu’ soient mises hors d’état de nuire« . Las, depuis vendredi, c’est bien le parti d’extrême droite qui se voit amputé de son provoquant matériel de campagne.

Nicolas Moscovici

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :