Accueil > 2nd tour, bouches du rhône, paca, politique, société, territoires, transport, vauzelle/ps > Vauzelle torpille Mariani et sulfate Sarkozy

Vauzelle torpille Mariani et sulfate Sarkozy

Libémarseille – 12/03/2010

.

ELECTIONS DES 14 ET 21 MARS. Un rien offensif, le gars Michel, jeudi soir pour son meeting au palais des Congrès de Marseille. Mariani (UMP)? Il ne veut plus le voir. Sarkozy? Il ne peut plus le voir.  

D’abord, Michel Vauzelle a réglé son compte à son adversaire UMP, Thierry Mariani: « Il a fondé sa campagne sur l’injure et la diffamation à mon égard. Il a apporté sa contribution à ce qui fait que les citoyens sont dégoûtés de la politique. »

Résultat: « Je ne rencontrerai pas ce personnage pendant la campagne à aucun moment. »

Exit, donc, le débat d’entre-deux tours: Vauzelle (PS) s’était déjà défilé pour le premier tour, il persiste.

Mais c’est que, selon lui, « Fillon a dit de Mariani qu’il est un libéral tendance Mussolini. Il dit aux électeurs du FN « votez pour moi directement ». Il est à l’extrême de la droite. Je n’aurai à faire avec lui que devant les tribunaux. »

Diable! Ou un duel, façon Gaston Defferre? On en rêve.

Vauzelle porte une veste de velours mais son discours est de fer.

Et le président sortant de la Région Paca avertit Mariani: « Qu’il ne croit pas qu’on le laissera en paix au soir du second tour. Nous demanderons justice. »

Ceci fait, il délaisse le cadavre fumant de son adversaire, gisant à ses pieds (au moins dans les sondages, pas encore dans les urnes), pour attaquer son véritable objectif. « C’est face à Sarkozy que nous nous trouvons », dit-il.

Un Sarkozy qui « débarque en Air Force One » à Marignane pour soutenir Mariani.

Face à cet armada, un seul recours: le bulletin de vote. « Le 14 mars, il faut dire non à Sarkozy. »

Vauzelle s’est auto-investi d’une mission de « résistance pour défendre la République ».

Vauzelle, le rempart? On n’est pas obligé d’y croire: ce n’est que de la politique.

Mais la posture a un avantage: capitaliser sur le mécontentement général.

Et ça n’interdit pas l’humour: « Sarkozy a dit qu’il allait chercher la croissance avec les dents. On n’a vu que les dents! »

Il y a cependant une chose qui chagrine le président de la Région Paca, dans sa conquête d’un troisième mandat: qu’on répète qu’il gagne chaque fois grâce au FN en triangulaire. Ça le blesse.

Car « c’est la droite qui fait remonter le Front national, à force de débat sur l’identité nationale, à force de dénoncer l’islam et les personnes d’origine étrangère. Et chaque jour, on a droit à ce qu’ils appellent une « bavure ». La dernière, celle de Longuet. »

Alors, bien sûr, le député d’Arles est déçu que l’union de la gauche ne se soit pas faite comme en 1998 et 2004. Mais il est prêt à quelques concessions pour l’assurer au second tour.

Au Front de gauche qui réclame la gratuité des TER, il assure que « les TER seront gratuits pour ceux qui en ont besoin, les lycéens, les apprentis, les étudiants, les demandeurs d’emploi », les Rmistes, les handicapés, mais « pas pour les riches, voilà la justice sociale ».

En revanche, aux écolos qui disent mollo sur la L2 (contournement routier de Marseille) ou le second tube du tunnel de Toulon, il répond que ça se fera: « Nous réaliserons les projets. »

Mais avant, il faut être élu. Les sondages le donnent gagnant, au point que ça en devient gênant.

L’équipe Vauzelle craint que l’électeur de gauche se disperse, ou aille à la pêche aux oursins dimanche (pas la peine, y en a plus).

Alors, Jean-Noël Guérini, qui s’est récemment fait introniser président de la fédé PS (un poste qui n’existe pas, sauf pour lui), a prévenu les militants réunis jeudi soir: « Le seul vote utile dimanche, c’est Michel Vauzelle. Il faut éviter les pièges de la trop grande dispersion des voix au premier tour. »

Un premier tour, il y en avait un au même moment, jeudi soir, à Lisbonne.

L’OM a arraché le nul contre le Benfica (tête de Ben Arfa à la 90e) en huitièmes de finale de la Ligue Europa.

Le match retour aura lieu jeudi 18 mars.

Les socialistes l’ont bien noté: ils feront leur meeting de second tour la veille au Dock des Suds, histoire qu’on ne rate pas deux fois le match. Bonne idée. Peut-être même la meilleure de la campagne?

M.H.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :