Tchat : quel scénario pour les régionales ?

La Provence – 12/03/2010

A deux jours du premier tour, LaProvence.com invite donc Daniel van Eeuwen, professeur à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, à répondre à vos questions sur ces élections, vendredi 12 mars de 15h30 à 16h30. Comme il l’avait fait en décembre dernier, en tout début de campagne.

Analyse des sondages, impact de l’abstention, retour sur la campagne et le programme de chacun, réserves de voix ou encore hypothèses d’alliances au second tour… Rien ne sera éludé.

laprovence.comBonjour à tous,
ce tchat avec Daniel van Eeuwen va pouvoir commencer.

Daniel van Eeuwen Bonjour, je suis heureux de vous retrouver ou de découvrir certains d’entre vous pour un nouveau dialogue.

polokiebobonjour,
en tant normal, si un grand patron d’entreprise avait les mêmes résultats que M.Vauzelle après un mandat de 6 ans, il ne serait pas reconduit dans ses fonctions.
Pourquoi n’en est-il pas de même en politique. Le bilan de M.Vauzelle n’est vraiment pas bon. il devrait être sanctionné dans les urnes.
Pourquoi fait-on de ce scrutin un enjeu national ? Ce n’est pas les présidentiels !

Daniel van Eeuwen Il appartient aux candidats et notamment aux adversaires de monsieur Vauzelle d’évaluer son bilan et ce sera bien évidemment l’un des éléments du vote de dimanche.
Ce scrutin est en effet pour partie un scrutin national car l’élection se situe au milieu du mandat présidentiel et c’est donc généralement une occasion que saisissent les électeurs pour envoyer un message aux gouvernants. Le plus souvent, il s’agit davantage d’exprimer un mécontentement qu’une approbation. Ce ne sont donc pas les élections présidentielles mais elles offrent une opportunité unique jusqu’en 2012 de se prononcer sur l’action du chef de l’Etat.

martine56Bonjour,
Pensez-vous que le score du Front National sera plus élevé que prévu (donc plus d’élus) ? Ce parti est-il en train de remonter à la surface ? Merci.

Daniel van Eeuwen Le Front national atteignait près de 23% en 2004 puis il s’est effondré aux législatives de 2007. Les sondages lui promettent un rebond par rapport à 2007 mais, très probablement, il ne retrouvera pas son score des précédentes régionales, à une dizaine de points près. En revanche, son résultat en Paca devrait être d’environ 50% supérieur à son score national. Ce qui signifie bien qu’il existe pour ce parti un bastion méridional.

ghjuvan83Pourquoi les présidents des régions dépensent et embauchent ils à tour de bras en prétextant un transfert de compétence de l’Etat vers les régions?
Celà n’a t’il pas eu comme effet une augmentation de la fiscalité régionale depuis un certain nombre d’années?

Daniel van Eeuwen Le transfert de compétences a signifié un transfert de personnels et exigé l’embauche de nouveaux agents chargés de gérer les nouveaux effectifs.
Quant à la fiscalité, elle a certes augmenté significativement en pourcentage mais en valeur absolue, les sommes déboursées par les contribuables au titre de l’impôt régional sont relativement minimes, du fait même de la faiblesse des budgets régionaux. En Paca, avec 1,8 milliard d’euros, les dépenses sont équivalentes à celles de la seule ville de Marseille et inférieures à celles d’un seul département de la région, celui des Bouches-du-Rhône.

ghjuvan83Croyez vous en la fiabilité des sondages?
Nous avons vu en 2002 le résultat du 1er tour de l’élection présidentielle!

Daniel van Eeuwen Certes, les sondeurs ont pu commettre des erreurs par le passé et sans doute en commettront ils d’autres à l’avenir, même si ces erreurs les ont conduits à rectifier leurs techniques d’enquête. Aujourd’hui, ce qui n’est bien évidemment qu’une photographie instantanée de l’opinion, plus ou moins floue et plus ou moins fiable, montre toutefois une véritable convergence dans les évaluations et il est peu probable que tous les instituts se trompent en même temps sur toutes les tendances.

Laurence278Comment analysez-vous le fait qu’un Français sur deux compte s’abstenir, en particulier dans les mlieux populaires, à l’image des Européennes ? Les Régions seraient-elles ressenties aussi abstraites et désincarnées que les institutions européennes ? Comment faire pour que les Français se sentent plus concernés par leur Région (à part la pipolisation des listes) ?

Daniel van Eeuwen Le territoire et les compétences des régions sont mal connus des électeurs à la différence de ce qui se produit pour d’autres consultations : les municipales pour la proximité, les présidentielles pour l’incarnation de la nation.
Le contexte de crise économique et sociale n’incite guère les citoyens frappés par la perte d’emploi ou de pouvoir d’achat à considérer que le salut est dans les solutions régionales. Les plans de relance à cet échelon territorial sont en effet de moindre ampleur que ceux mis en oeuvre à l’échelon national.
La campagne offre peu d’opportunités de mieux s’informer, faute de véritable effort pédagogique de la part des candidats. Quant aux médias, qui publient de nombreux articles sur le sujet, ils ne parviennent pas toujours à capter l’intérêt de leurs lecteurs, surtout un jour de match significatif.

fgxbonjour,
l’affiche du FN en Paca avec la burqa et le drapeau algérien fait du bruit, quel impact cela peut-il avoir, en faveur ou en défaveur du FN ?

Daniel van Eeuwen Le Front national affirme faire campagne sur des thèmes régionaux comme la formation professionnelle ou l’artisanat. Dans le même temps, son matériel de campagne lie étroitement les questions de la sécurité, de l’immigration, de la religion musulmane voire de l’islamisme. L’affiche incriminée présente de façon caricaturale mais « choc » les thèmes les plus classiques du parti d’extrême droite, thèmes dont il s’est fait voler l’exclusivité lors de la présidentielle de 2007. Les débats récents sur l’identité nationale ou la burqa ont redonné vigueur à ces thématiques et il se peut que des électeurs préfèrent à nouveau l’original FN à la copie UMP.

rififiVauzelle a fui le débat tout au long de la campagne, parce qu’il pense avoir gagné d’avance ? parce qu’il manque de répartie ? ce n’est pas très démocratique comme comportement… mais ce n’est peut-être pas un mauvais calcul ?

Daniel van Eeuwen Les candidats ont été, pendant la campagne, très présents sur le terrain, en meetings et dans les pages des médias consacrées aux rencontres avec les lecteurs électeurs. En revanche, l’équipe de Michel Vauzelle semble avoir privilégié un unique moment de débat entre certains des candidats : celui de l’entre-deux tours. Un débat télévisé devrait en effet avoir lieu sur France 3 en milieu de semaine.

rififiVichnievsky pourrait se rallier à Vauzelle, malgré leurs divergences ? Notamment sur Iter et après ses déclarations sur les affaires ?

Daniel van Eeuwen Les déclarations de la candidate d’Europe Ecologie sur les « affaires » en début de campagne ont été corrigées par son affirmation qu’elle ne serait pas « Madame Propre ». Par ailleurs, les écologistes ont été étroitement associés à la gestion de l’équipe sortante dont ils faisaient partie.
En revanche sur Iter, le différend semble plus sérieux et fera partie des sujets épineux abordés lors de la discussion d’après premier tour sur la constitution et le programme de la nouvelle équipe.

cariboEst-on sûr que Vichnievsky se ralliera à la liste Vauzelle ou peut-on avoir une quadrangulaire ? Est-elle vraiment en position de négocier ? Quoi ?

Daniel van Eeuwen Une quadrangulaire avec maintien de la liste Europe écologie est hautement improbable, même si elle ne signifierait pas automatiquement la défaite de Michel Vauzelle. Parce qu’elle rendrait plus inconfortable la position du président sortant, et surtout risquerait de conduire les écologistes à être extrêmement peu nombreux dans la nouvelle assemblée régionale et à se heurter à l’incompréhension de l’opinion, voire de leur propre électorat.
Quant à sa capacité de négociation, elle existe bien et ne dépend pas uniquement du rapport de force avec le PS (le rapport annoncé est de 1 à 2). Michel Vauzelle a d’ailleurs pris les devants en annonçant à plusieurs reprises que Laurence Vichnievsky ferait une excellente vice-présidente.

badaboumLe Front de gauche a-t-il eu raison de présenter une liste ? N’est-ce pas un peu étrange de le faire tout en assurant d’emblée qu’on se ralliera au PS au second tour ?

Daniel van Eeuwen La volonté de se dissocier de l’équipe sortante dont ils étaient membres et de présenter une liste autonome en alliance avec le parti de Jean-Luc Mélenchon est motivée par le désir des communistes de peser à gauche et d’éviter l’alliance avec le MoDem qu’ils considèrent comme une dérive droitière.
Les sondages montrent que le score du Front de gauche serait très supérieur à celui du seul PC, très en recul depuis des années dans la région, à l’exception de ses quelques bastions municipaux. Le résultat pourrait donc apparaître comme un demi-succès ou du moins masquer ce déclin. D’autant que les élus du front de gauche participeront en effet à nouveau à l’équipe Vauzelle si ce dernier est réélu.

baramcarLe NPA est au fond du trou, comment l’expliquez-vous ? L’histoire de la candidate voilée ?

Daniel van Eeuwen La situation très délicate du NPA n’est pas propre à la région Paca. Après une phase d’engouement pour son positionnement très critique à gauche et pour la personnalité d’Olivier Besancenot, il apparaît sans doute que le vote NPA ne conduit ni à gouverner -en alliance avec d’autres- ni à peser véritablement sur les options de la gauche de gouvernement. Le Front de gauche semble en mesure de recueillir les votes d’une partie des anciens électeurs du NPA.
L’affaire du voile d’une candidate a assurément semé le trouble chez des électeurs « révolutionnaires » et hostiles à toute collusion avec ceux qui peuvent affirmer une appartenance religieuse.

fosseennePourquoi partir séparément alors puisqu’ils affirment tous déjà se retrouver au second tour…

Daniel van Eeuwen Les candidatures séparées à gauche ont plusieurs motifs. Pour Europe écologie, surfer sur la vague des européennes et tenter de rééditer l’exploit qui aurait pu les situer à la hauteur du PS. Pour le PC, peser à gauche tout en masquant son déclin régional par la présentation d’une liste de coalition avec le parti de Jean-Luc Mélenchon.
La droite prétend, en partant unie, qu’elle bénéficiera d’une victoire symbolique en étant en tête au premier tour, ce qui devrait créer une dynamique permettant le succès au deuxième tour. Les sondages semblent annoncer un échec de cette stratégie.
La gauche, en partant désunie, aurait pu se priver de cette prétendue dynamique unitaire. Il apparaît plutôt que les listes séparées lui permettront de ratisser large et de disposer d’un plus fort potentiel pour le 2e tour.

AddisonMontgomeryDe quelle réserve de voix dispose chaque favori du premier tour selon vous ? Un candidat comme Mariani semble avoir une marge de manœuvre très réduite…

Daniel van Eeuwen Les sondages semblent montrer que la droite unie au premier tour ne peut espérer améliorer son score au deuxième tour que d’une dizaine de points (en Ile-de-France, Valérie Pécresse, passerait ainsi de 30 à 40%, ce qui ne permet pas de l’emporter). Cette réserve est constituée de nouveaux électeurs ne s’étant pas déplacés au premier tour, de voix des listes des écologistes de droite et d’une fraction du MoDem. En revanche si le FN est en mesure de se maintenir au deuxième tour, Thierry Mariani ne peut espérer capter une partie de son électorat. Sa marge de manoeuvre est donc réduite.
Le PS en revanche, du fait du report des diverses listes de gauche et écologistes (Europe écologie, Front de gauche) voire de près des deux tiers des électeurs du MoDem, peut espérer gagner 20 points entre les deux tours.
Ce différentiel avec la droite lui garantirait la victoire.

laprovence.comCe tchat est désormais terminé. Merci à tous pour vos questions et à bientôt pour un nouveau rendez-vous.

Daniel van Eeuwen J’espère avoir répondu aux principales questions que vous vous posez sur cette élection. A bientôt sans doute.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :