Régionales Paca 2010 : analyses et réactions (11 articles)

Vauzelle s’inquiète de la montée du FN

Le Figaro/Afp – 15/03/2010

.

Le président socialiste sortant de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Paca), Michel Vauzelle, arrivé en tête au premier tour des élections régionales, selon les estimations, a appelé aujourd’hui à une « mobilisation sans précédent du peuple de gauche » avant le second tour, contre « l’épouvantable montée du FN ».

Crédité de 28,4% des voix par OpinionWay, M. Vauzelle a souhaité une « mobilisation sans précédent du peuple de gauche, de tous les Républicains ». « Ce soir, nous pouvons être fiers. Restez mobilisés! Dans huit jours, ce sera la victoire », a-t-il lancé.
« La semaine prochaine, nous allons amplifier l’union et le rassemblement de toutes les forces de gauche, avec les Verts, les communistes, et nous écarterons le danger du Front national et celui plus pernicieux encore de l’UMP », a déclaré le président sortant.

Accueilli avant son allocution par des « Michel, président » ou des « On va gagner », M. Vauzelle s’est inquiété de la « montée extraordinairement inquiétante du FN, d’un parti fascisant qui dans cette région représente un danger majeur ». La liste de Jean-Marie Le Pen est créditée en Paca de 20,8% des voix.

M. Vauzelle a par ailleurs déclaré que les négociations avec Europe Ecologie (11,2% des voix) et le Front de gauche (5,23%) avaient « déjà été abordées » et ne lui inspiraient aucune inquiétude.

Son directeur de campagne, Patrick Mennucci, se rendait dans la soirée à une réunion avec ses homologues des partis de gauche pour préparer le deuxième tour.
« Les choses se présentent bien, il faut se rassembler rapidement. Cela fait plusieurs jours que l’on est en discussion, on a défini une technique de répartition des postes, on a déjà discuté sur des questions de programme », a déclaré à l’AFP M. Mennucci qui s’est montré très optimiste sur la possibilité d’un accord avec les autres composantes de la gauche.

.

Paca: résultat « un peu décevant » pour Europe Ecologie

Afp – 15/03/2010

.

MARSEILLE – La tête de liste Europe Ecologie en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), Laurence Vichnievsky, a estimé dimanche avoir obtenu un score « un peu décevant » au premier tour des élections régionales, lors d’une intervention à son siège de campagne à Marseille.

Le score d’Europe Ecologie « est un peu décevant si on le compare aux derniers sondages parus et aux attentes que nous avons perçues lors de cette campagne », a-t-elle déclaré.

Europe Ecologie obtient 10,92% des voix en Paca, derrière le PS, l’UMP et le Front national.

Concernant le second tour des élections, Mme Vichnievsky a affirmé qu’Europe Ecologie allait « commencer à négocier dès ce soir », ajoutant: « notre score ne nous affaiblit pas du tout dans le cadre de nos négociations », a-t-elle insisté.

Mme Vichnievsky a également qualifié le taux d’abstention de « catastrophique pour la démocratie » et déploré le score du Front national en Paca (20,29%).

.

Paca : les espoirs de Mariani (UMP)

Le Figaro/Afp – 15/03/2010

.

La tête de liste UMP en région PACA, Thierry Mariani, crédité de 25,5% des voix selon une estimation Opinionway contre 26,5% au président PS sortant, Michel Vauzelle, a estimé aujourd’hui que le premier tour des régionales permettait « de nourrir des espoirs pour l’issue finale ».

« A ce moment de la soirée, les informations en notre possession montrent que nous sommes au coude à coude avec le président sortant », a déclaré M. Mariani à son QG de campagne. « La confiance que les électeurs ont manifesté nous permet de nourrir des espoirs pour l’issue finale en Provence-Alpes-Côte d’Azur », a jugé le candidat, ajoutant: « Dimanche prochain, tout reste possible, le président de notre région a réalisé vraisemblablement un des plus mauvais scores des présidents sortants ».

« Le FN réalise ce soir un score important (20,9% selon Opinionway, ndlr) qui nous ramène des années en arrière », a par ailleurs déclaré M. Mariani. « Je dis solennellement aux électeurs: au deuxième tour, ne gaspillez pas vos voix, toutes les voix qui s’égareront sur une autre liste n’apporteront rien pour changer cette majorité. Une fois de plus, le FN est le meilleur allié de la gauche », a dit la tête de liste UMP.

M. Mariani s’est en outre étonné du refus de M. Vauzelle de participer à un débat entre les deux tours. « C’est une situation inédite en France, je demande une fois de plus solennellement qu’un débat soit organisé entre M. Vauzelle, M. Le Pen et moi-même », a-t-il dit.

.

Gaudin: l’UMP touchée par l’abstention

Le Figaro/Afp – 15/03/2010

.

Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin (UMP), a estimé que « face à la crise économique et sociale (…) l’espoir ne peut pas venir d’une gauche fracturée » et appelé à « la mobilisation des électeurs de l’UMP et du centre » en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Soulignant dans un communiqué que « la majorité présidentielle est particulièrement touchée par le phénomène d’abstention », M. Gaudin a affirmé que « si les oppositions paraissent tirer un bénéfice arithmétique de la difficile situation actuelle, elles sauront d’autant moins faire face à l’avenir qu’elles n’ont proposé ni projet ambitieux ni union véritable au cours de cette campagne ».

Selon les estimations, le président sortant de la région Paca, Michel Vauzelle, arriverait en tête du premier tour avec 26,5% des voix, devant le candidat UMP Thierry Mariani (25,5%) et la liste FN de Jean-Marie Le Pen (20,9%). A Marseille, la liste PS serait en tête et le FN pourrait devancer l’UMP, selon les premières indications.

.

Régionales 2010 (Résultats) : L’UMP de Thierry Mariani vire en tête de ce premier tour avec 26,60 pour cent devant le PS de Michel Vauzelle avec 25,80 pour cent. Le FN de Jean-Marie Le Pen se place en troisième position avec 20,29 pour cent des suffrages.

Nice Premium – 15/03/2010
.
Les résultats à Nice donnent Thierry Mariani (UMP) à 29,95 %, Jean-Marie Le Pen (FN) à 23,14 % et Michel Vauzelle (PS) à 23,13 %.

Résultats heureux pour le Parti Socialiste

JPG - 27.3 ko

Patrick Allemand ©Alain Biguet

Applaudissements et cris de joie au siège du Parti Socialiste de Nice à l’annonce des résultats qui les annoncent en tête en région PACA.
Patrick Allemand, tête de liste PS dans les Alpes-Maritimes, s’exprime sur les résultats de ce premier tour. Réaction dans un premier temps au niveau national :
« Une abstention si forte prouve l’existence d’une réelle crise de confiance des électeurs vis-à-vis de la classe politique. Nous assistons à un désaveu envers l’UMP alors que nous sommes à mi-parcours du mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy. Nous assistons à un vote sanction. »
Quant au niveau régional, le bilan de Patrick Allemand est plutôt positif :
« Nous sommes satisfaits du résultat tant au niveau national que régional. En effet, le Parti Socialiste devance l’UMP alors que la région PACA est majoritairement sarkoziste ».

UMP : Eric Ciotti : « dimanche prochain, tout est possible ! »

JPG - 27.2 ko

Du côté de l’UMP, l’ambiance est plus calme, plus silencieuse. Entre déception et remotivation, l’heure est à l’écoute studieuse des médias télévisés.
Gaston Franco, tête de liste du parti dans la région, préfère ne pas se prononcer sur les résultats de ce premier tour des élections régionales. Selon lui, « les résultats sont encore trop flous, il est donc trop tôt pour faire des déclarations ».

En revanche, Eric Ciotti, Député UMP et Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, fait part de ses réactions par courrier électronique officiel :
« La première et principale leçon à tirer de ce scrutin est le taux d’abstention particulièrement élevé qui doit nous amener à relativiser les résultats enregistrés à l’occasion de ce premier tour. Les électeurs ont en effet été floués par Monsieur Vauzelle qui a refusé tout débat et toute confrontation tout au long cette campagne. Cette politique du mépris est à l’image de l’action conduite par la majorité, aujourd’hui éclatée, de Michel Vauzelle en direction des habitants des Alpes-Maritimes qui ont été oubliés depuis 2004. Dimanche prochain, tout est possible ! ».

.

Régionales Paca : avantage Vauzelle, Le Pen fait front

La Provence – 15/03/2010

.

Michel Vauzelle, tête de liste PS régionale et départementale.

Michel Vauzelle, président PS du Conseil régional Paca depuis 1998.

Si Thierry Mariani (UMP) termine en tête du premier tour des élections régionales en Paca, Michel Vauzelle (PS) dispose de suffisamment de réserve de voix pour l’emporter au second tour.

Au premier tour des élections régionales en Paca, marqué par une faible participation (44,9%), c’est finalement Thierry Mariani qui vire en tête avec 26,6% selon les résultats définitifs que vient de communiquer la préfecture de région. Juste derrière, on trouve Michel Vauzelle avec 25,8%, puis Jean-Marie Le Pen (20,3%).

Avec 10,9%, Europe écologie est en position de se maintenir au second tour, même si une fusion avec la liste de Michel Vauzelle est la plus probable. D’ores et déjà, des négociations ont commencé, ainsi qu’avec la liste Front de gauche de Jean-Marc Coppola qui a obtenu 6,1%.

On trouve ensuite la Ligue du sud de Jacques Bompard avec 2,7%, le MoDem à 2,5%, l’Alliance écologiste indépendante à 2,3%, le NPA à 2,1% et Lutte ouvrière à 0,6%.

En début de soirée, plusieurs sondages ont hésité quant aux positions de chacun. Thierry Mariani et Michel Vauzelle ont ainsi été donnés au coude à coude. Ensuite, Michel Vauzelle a été placé en tête, ce qui a longtemps confirmé par les résultats partiels sortis des urnes.

Au final, la liste UMP l’emporte sur le fil. Elle est toutefois en mauvaise posture pour le second tour, ne disposant d’aucune réserve de voix identifiée, sinon celle des abstentionnistes: la stratégie de la majorité présidentielle était en effet de s’unir sous une unique bannière, ce qui s’est avéré une erreur. Faute de listes MPF, CPNT ou divers droite, les déçus du sarkozysme n’ont pas eu d’autre solution pour manifester leur mécontentement que de bouder les urnes ou de changer de camp… ce qui compliquera leur retour au bercail à l’heure du second tour.

En 2004, avec une liste qui rassemblait toute la gauche, Michel Vauzelle avait obtenu 35% des voix au premier tour. Il devançait Renaud Muselier pour l’UMP (26%) et Guy Macary (23%), qui avait remplacé Jean-Marie Le Pen au dernier moment pour le Front national. Au second tour, le candidat socialiste avait été élu avec 45%, devant Renaud Muselier (33%) et Guy Macary (21%).

Fred Guilledoux

.

PACA : le Front National crée la surprise

Métro – 15/03/2010

.

Photo : AFP

En dépassant les 20% dans la région, le FN renaît de ses cendres. Ce bon score contraste avec la déconvenue de l’UMP emmenée par Thierry Mariani. Michel Vauzelle s’achemine vers un nouveau mandat.

Comme partout en France, l’abstention a été extrêmement forte dans notre région. En revanche, les électeurs du Front National eux se sont fortement mobilisés. En enregistrant un score de plus de 20% dans l’ensemble de la région, Jean-Marie Le Pen a largement démenti toutes les estimations donnés par les sondages au cours de la campagne qui le situaient autour de 13%.

Ce score, qui place le FN au troisième rang des forces politiques de Paca, permettra évidemment à Jean-Marie Le Pen de se maintenir au second tour, mais il marque aussi très certainement la fin des espoirs de la liste UMP de Thierry Mariani de talonner son rival socialiste Michel Vauzelle. Le score très important du FN semble avoir amputé une grande part de l’électorat de l’UMP qui n’enregistre que 25,5% de voix, ce qui laisse de surcroît le parti de Nicolas Sarkozy sans grande réserve pour le second tour dimanche prochain.

Quant au président socialiste sortant de la région, il peut déjà se féliciter d’avoir devancé son principal rival, contrairement à ce qu’avaient annoncé tous les sondages. La voie vers un nouveau mandat pour Michel Vauzelle est donc largement ouverte puisqu’on le sait, il pourra compter sur le soutien de la liste Europe Ecologie de Laurence Vichnievsky qui passe la barre des 10%. La candidate l’a confirmé dès hier soir : « Je vais entreprendre les négociations avec Michel Vauzelle pour trouver un partenariat. »

Le score des écologistes est toutefois marqué par une forte baisse par rapport au dernier scrutin des Européennes qui les avaient placés devant les socialistes avec 16% des voix. Michel Vauzelle pourra aussi compter sur le ralliement à sa cause du Front de Gauche, emmené par Jean-Marc Coppola : « Nous appelons au rassemblement de toutes les forces de gauche pour battre la droite et l’extrême droite, sur un projet clairement transformateur.L’apport du Front de gauche est indispensable à la victoire de la gauche », a-t-il déclaré.

Alexandre Nasri

.

La région Paca redevient une place forte du FN

L’Express – 15/03/2010

.

Le président du Front national Jean-Marie Le Pen, 81 ans, qui mène sa dernière campagne lors des élections régionales. Le parti d'extrême droite a créé la surprise au premier tour en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), obtenant près de 20% des voix derrière les listes socialiste et UMP, qui terminent au coude-à-coude avec plus de 25% des voix chacune. (Reuters/Eric Gaillard)

Le président du Front national Jean-Marie Le Pen, 81 ans, qui mène sa dernière campagne lors des élections régionales. Le parti d'extrême droite a créé la surprise au premier tour en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), obtenant près de 20% des voix derrière les listes socialiste et UMP, qui terminent au coude-à-coude avec plus de 25% des voix chacune. (Reuters/Eric Gaillard)

MARSEILLE – Le président socialiste sortant de Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), Michel Vauzelle, a devancé dimanche d’une courte tête l’UMP Thierry Mariani au premier tour des élections régionales dans un scrutin marqué par la remontée du Front national.

Le parti d’extrême droite a créé la surprise en obtenant près de 20% des voix derrière les listes socialiste et UMP, qui terminent au coude-à-coude avec plus de 25% des voix chacune.

« Le président de la République voulait un plébiscite pour sa politique, le plébiscite est raté, c’est un non massif« , a dit Michel Vauzelle, selon lequel Nicolas Sarkozy est le responsable de l’abstention par ses « promesses non tenues« .

La région Paca est ainsi redevenue une place forte du parti d’extrême droite qui retrouve un score proche de celui réalisé en 2004 (22,95%). Jean-Marie Le Pen, qui à 81 ans mène sa dernière campagne électorale, a prédit un score « encore supérieur dimanche prochain« .

La maintien au second tour du Front national devrait être un handicap insurmontable pour le candidat de l’UMP qui ne dispose d’aucune réserve de voix pour le second tour.

« Il faut voter utile. J’appelle tous les électeurs à ne pas se disperser sur des listes qui offrent des slogans séduisants mais ne proposent aucun avenir« , a lancé Thierry Mariani dans un appel appuyé aux électeurs frontistes.

« Moins d’un électeur sur huit a fait confiance au président sortant, moins d’un sur deux s’est déplacé« , a-t-il estimé. « Avec cette faible mobilisation, tout reste possible au deuxième tour. »

A gauche, les tractations d’entre-deux-tours devaient débuter dans la nuit de dimanche à lundi.

« Avec les partenaires auxquels nous avons toujours tendu la main depuis 12 ans, Verts et communistes, nous voulons une action commune pour résister à une politique dont nous ne voulons pas« , a expliqué le président sortant.

Quatrième force politique de la région avec plus de 11% des voix, Europe Ecologie a enregistré un score inférieur aux prévisions des sondages.

« Nous ne sommes pas en position de faiblesse pour discuter courtoisement mais fermement« , a toutefois prévenu sa tête de file, Laurence Vichniewsky. « Nous voulons choisir notre allié et non le subir. »

« Ce qui nous effondre, c’est le score fait par le Front national, pas le nôtre« , a-t-elle dit. « Je veux voir dans le score du Front national le vote des déçus de la politique gouvernementale et l’utilisation, depuis des mois, des sujets de prédilection du FN. »

Le Front de gauche est la dernière formation à passer la barre des 5% de voix.

.

Falco (UMP): « second tour difficile »

Le Figaro/Afp – 15/03/2010

.

Hubert Falco, maire de Toulon et secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens combattants, tête de liste UMP dans le Var qui a réalisé près de 37% des suffrages exprimés dans sa ville et près de 34% dans le Var, a estimé dimanche soir que « malgré notre solide avance dans le Var, le second tour sera difficile ».

Dans un communiqué qu’il a lu, le maire de Toulon a ajouté que « tout reste ouvert ». Il a analysé « l’abstention historique » à ces élections régionales comme « le signe que la région n’a pas réussi à prendre sa place dans l’esprit de nos concitoyens ».

Hubert Falco, qui avait été pressenti pour prendre la tête de liste UMP dans la région avant de renoncer, a estimé que « plus que jamais, la politique a besoin de vérité, de transparence et de résultats. Ce n’est pas l’image que donne aujourd’hui la majorité en Provence-Alpes-Côte d’Azur ».

Il a appelé enfin « les Varois à se rassembler » et à se mobiliser « pour la liste départementale que je conduis derrière Thierry Mariani ».

.

RÉGIONALES PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR : Jean-Marie Le Pen éteint les espoirs de reconquête de l’UMP

Le Point – 15/03/2010

.

RÉGIONALES PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR : Jean-Marie Le Pen éteint les espoirs de reconquête de l'UMP

La tête de liste UMP Thierry Mariani et son challenger socialiste Michel Vauzelle arrivent à égalité au premier tour des élections régionales, avec 26 % des suffrages © Montage lepoint.fr

.

Cela s’annonce compliqué pour l’UMP en Provence-Alpes-Côte d’Azur, pourtant bien implantée. Le parti majoritaire et le PS sont au coude à coude. Selon les premières estimations à la sortie des urnes, la tête de liste UMP Thierry Mariani et le président sortant Michel Vauzelle (PS) s’adjugent 26 % des suffrages.

Mais les chances de l’UMP de reconquérir la Paca entre les mains de la gauche depuis 1998 sont mises à mal par le FN. Jean-Marie Le Pen – qui mène à 81 ans sa dernière bataille électorale – totalise 20 % des votes alors que les sondages lui attribuaient au mieux 13 % des voix. La candidature du leader frontiste a peu souffert de la concurrence de son rival d’extrême-droite Jacques Bompard, dont la liste Ligue du Sud n’a atteint que 3 %.

Quant à Laurence Vichnievski, tête de liste d’Europe Ecologie, elle recueille seulement 11 % des suffrages. Ce score lui permettrait de se maintenir au second tour, mais elle devrait se rallier au socialiste Michel Vauzelle. Les négociations promettent d’être musclées. « Michel Vauzelle ne pourra pas présider la région sans nous. (…) Je saurai défendre les priorités qui sont les nôtres, vous pouvez me faire confiance », a averti Laurence Vichnievski, mercredi.

Avec 6,5 % des suffrages, le Front de gauche de Jean-Marc Coppola ne sera pas présent au second tour. Il devrait fusionner avec le PS. Avec moins de 5 % des votes exprimés, les listes MoDem (2,7 %), NPA (2 %), Alliance écologiste (2 %), Lutte ouvrière (0,8 %) sont éliminées. Autant de voix qui pourraient aller au bénéfice du candidat socialiste, dimanche 21 mars. Michel Vauzelle a donc de grandes chances de remporter un troisième mandat consécutif à la tête de la région.

Ségolène Gros de Larquier

.

Régionales : les dix candidats face aux résultats

La Provence – 15/03/2010

.

Si certains font le plein de confiance, d'autres avouent leur déception face aux résultats de ce premier tour. Photo Cyril Sollier

Réactions à chaud, premières analyses, perspectives pour le second tour. Tous reviennent sur leur score mais aussi sur ceux de leurs adversaires. Avec plus ou moins de satisfaction et d’optimisme…

Au coude à coude avec l’UMP Thierry Mariani, le candidat PS Michel Vauzelle voit dans le résultat de ce premier tour un signal : « Le peuple de ce pays n’a pas supporté le démantèlement des institutions de l’Etat et a donné sa réponse à un président de la République qui a confondu régionales et élection nationale. » « L’abstention est aussi une sanction contre ce président. La gauche a su rassembler dans cette région bien que n’étant pas unie comme en 1998 et 2004. Malgré cela, nous sommes victorieux et nous serons encore plus forts au second tour. »

Thierry Mariani ne perd quant à lui pas espoir. « Tout reste possible. Un électeur sur deux a choisi de ne pas se déplacer. Le président Vauzelle réalise un des plus faibles scores pour un président sortant. Au deuxième tour, on s’apercevra que notre liste a toujours le même programme et toujours la même composition. » Sa tête de liste dans le Var, le maire de Toulon Hubert Falco, s’est quant à lui vanté de sauver les meubles au milieu d’une bérézina. « Je vais faire 37% sur Toulon et sûrement atteindre 34% dans le département. Trouvez moi en France une seule ville où un maire UMP atteint un tel score. Je suis dix points au dessus de la moyenne nationale UMP et 13 points de plus que Mariani sur Paca »… Interrogé sur France Bleu Provence, l’intéressé a lancé : « le futur président s’appellera Michel Vauzelle ou moi-même. Monsieur Le Pen veut faire des sièges. Moi, ça ne m’intéresse pas. »

Sur le plateau de TF1, la tête de liste du FN a appelé ses électeurs à « renforcer leur effort« , tout en brandissant son affiche de campagne barrée d’un « Censuré ». Affiche qui a été interdite par la justice vendredi dernier pour « trouble à l’odre public ». Le leader du Front national, qui arrive en troisième position, entend  « assurer l’élection des conseillers régionaux FN«  au second tour.

La tête de liste Europe Ecologie en Paca, Laurence Vichnievsky, qui négocie actuellement son ralliement à la liste Vauzelle, s’est avouée « déçue » par son score tout en se félicitant qu’Europe Ecologie soit la « troisième force politique du pays« . Elle s’est dite « très étonnée du score du FN » qu’elle impute à un « taux d’bastention énorme« . Pour elle, la priorité reste de « trouver un partenariat avec Michel Vauzelle«  pour le second tour.

Négociera aussi avec le PS le Front de gauche, qui avait prévenu qu’il rejoindrait la liste Vauzelle au second tour. « Notre place se lira par les responsabilités qui seront confiées aux leaders après le 21 avril… » a déclaré sa tête de liste Jean-Marc Coppola, avant de se reprendre : « Pardon, après le 21 mars. » Et de se justifier : « Quand on voit le résultat du FN, il y a de quoi se tromper« . L’ex vice-président du Conseil régional s’est par ailleurs réjoui d’être « au dessus de 5%. C’est le résultat d’une campagne de caniveau, sans débat de fond« .

Toujours à gauche, Pierre Godard, tête de liste du NPA (Nouveau parti anticapitaliste) ne peut pas en dire autant. « Notre score, 2,1%, est indiscutablement décevant par rapport aux 4% des européennes. On est victimes du phénomène massif de l’abstention qui a touché notre électorat, les jeunes et les classes populaires même si dans certains quartiers Nord de Marseille on réussit des scores proches des 10%. Nous n’avons pas réussi à mobiliser notre électorat. Le débat n’a pas porté sur ce qui les préoccupait et sur les questions locales, il était sans doute un peu confus, a-t-il poursuivi. Le rejet de Sarkozy s’est concentré sur Vauzelle. Le résultat de Le Pen est inquiétant mais prévisible, lié au débat sur l’identité nationale. Nous ne sommes pas propriétaires de nos voix, au 2e tour, il faut faire obstacle à Mariani et Le Pen. Il faut aussi que la gauche reste la gauche. »

« Pour le 2e tour on ne donne pas de consignes de vote, prolonge Isabelle Bonnet, tête de liste (Lutte Ouvrière), il y aura ceux qui s’abstiendront et ceux qui voteront à gauche. Mais l’important, c’est de se retrouver dans les luttes et la mobilisation. On fait entre 0,6 et 0,8% des voix, on s’attendait à ce petit score, on est un courant minoritaire. Ce qui l’est moins, c’est l’abstention dans les quartiers populaires. On s’aperçoit d’une lassitude, d’un écoeurement, d’un dégout de la politique. La lutte continue, les objectifs qu’on a défendus, les travailleurs les ont entendus. »

Autre « petit score(2,4%) d’un jeune mouvement qui a moins d’un an » selon France Gamerre, tête de liste dans les Bouches-du-Rhône : celui d’Alliance écologiste indépendante (Patrice Miran). Aux Européennes on a fait 4,3% mais là il y avait 10 listes. Le travail de fond va se poursuivre. On creuse notre sillon. Le score de Le Pen est un peu effrayant et les gens ont voté plus utile qu’aux Européennes. On verra dès demain quel soutien nous donnerons » a-t-elle conclu.

Celui du MoDem, dont le score ne lui permet pas de fusionner avec une liste, est lié à la décision nationale du parti. « Celle-ci sera appliquée en Paca » a assuré Catherine Levraud, tête de liste en Paca. Elle a expliqué le maigre résultat du Modem en Paca (autour de 2,7%) « par la forte abstention et un début de campagne tardive« . ‘Nous sommes un jeune parti et nous n’avons eu que deux mois pour nous faire connaître. C’est insuffisant, en politique il faut du temps« , insistait le docteur Levraud. Par ailleurs, le député européen Christophe Madrolle s’est dit « blessé par le score réalisé dans la région par le Front national (…). L’abstentionisme favorise toujours les extrêmes. »

A l’extrême droite, Jacques Bompard (Ligue du Sud) juge que « pour un mouvement qui a deux mois d’existence et de petits moyens financiers, la Ligue du sud obtient un bon résultat ». Le maire d’Orange note que « là où nous sommes connus, nos scores sont bien meilleurs, ce qui pose la question de l’accès aux médias ». Plus largement, il estime que le premier tour des régionales en Paca « est un succès des abstentionnistes et de Le Pen : c’est la même réaction, c’est pour dire d’une manière plus ou moins brutale le désespoir des électeurs, leur refus du système ». Concernant le second tour, le candidat de la Ligue du sud laisse à ses électeurs « leur liberté de vote » : « Si j’avais néanmoins un conseil à leur donner, qu’ils votent pour le moins irresponsable des candidats du deuxième tour, ce qui ne sera pas le plus facile à déterminer ».

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :