Régionales Paca 2010 : analyses et réactions HAUTES ALPES (2 articles)

REGIONALES-2010 / HAUTES ALPES
Les résultats et réactions

Le Dauphiné Libéré – 15/03/2010

Les résultats dans le département :

Inscrits 104 710
Abstentions 52 572 (50,21%)
Votants 52 138 (49,79%)
Blancs ou nuls 2 130 (4,09% des votants)
Exprimés 50 008 (95,91% des votants)

Pierre GODARD (LEXG) 2,74%; Jean-Marie LE PEN (LFN) 12,44%; Isabelle BONNET (LEXG) 0,81%; Jean-Marc COPPOLA (LCOP) 5,69%; Catherine LEVRAUD (LCMD) 3,24%; Patrice MIRAN (LAUT) 1,92%; Laurence VICHNIEVSKY (LVEC) 14,44%; Thierry MARIANI (LMAJ) 25,21%; Jacques BOMPARD (LEXD) 1,88%; Michel VAUZELLE (LSOC) 31,65%.

Jean-Louis FAUDI (tête de liste Front national): « Sur le plan personnel, je suis très content du résultat, qui récompense le travail des militants. Le travail paye, on ira au deuxième tour pour peut-être gagner. Il faut convaincre les abstentionnistes du premier tour. »

Jean-Pierre BOUTEILLE (tête de liste de la Ligue du Sud dans les Hautes-Alpes): « Je remercie les électeurs qui sont allés voter. Nous faisons presque deux fois mieux qu’en 2004, avec le MNR. C’est une satisfaction même si le score est faible : nous, nous démarrions  sans aucun moyen financier. Pour le deuxième tour, je rappelle que les électeurs sont propriétaires de leurs voix. Nous ne donnons donc aucune consigne de vote, mais attirons leur attention sur quatre points : l’identité, la sécurité, l’efficacité et le localisme. »

Henriette MARTINEZ, députée UMP des Hautes-Alpes: « Les électeurs de la majorité présidentielle ne se sont pas mobilisés. Nous sommes deuxièmes et le résultat n’est pas satisfaisant. Je note bien sûr que l’abstention est très forte. J’appelle les électeurs à se mobiliser pour le deuxième tour : nous avons un réservoir de voix dans les abstentionnistes et nous devons aussi remobiliser les électeurs de droite qui ont exprimé au premier tour un vote de protestation, notamment en votant pour le Front national. Passé le coup de colère du premier tour, il faut voter de façon à ce que les choses changent à la tête de notre région. »

Gérard FROMM, maire PS de Briançon : « Le taux d’abstention est inquiétant pour la démocratie. A Briançon, le pourcentage du Front national (11,58 % NDLR) n’a jamais été aussi important. Une partie de l’électorat de l’UMP a voulu donner un petit avertissement au niveau local comme national. A gauche, le parti socialiste, Europe écologie et même le Front de gauche font des scores intéressants. Je constate enfin, et c’est une première, qu’aucun membre de l’opposition n’a participé à l’organisation de l’élection aujourd’hui, ni pour tenir les urnes, ni pour le dépouillement. »

Catherine GUIGLI (tête de liste du Front de gauche dans les Hautes-Alpes) : « Nous sommes plutôt satisfaits, parce que ça conforte notre ancrage dans la vie politique des Hautes-Alpes, mais aussi aux niveaux régional et national. Notamment à Briançon, où on prend 1,3 point. Le taux d’abstention, qui s’explique avant tout par un fatalisme des électeurs, un discrédit de la vie politique en général. Nos exigences pour le 2e tour, c’est une politique claire, un ancrage à gauche. On veut une solidarité territoriale qui soit appliquée, avec un représentant du Front de gauche dans tous les départements. »

Christian LECAT (tête de liste de Lutte Ouvrière dans les Hautes-Alpes) : « La minorité qui a voté pour nous comptera dans les luttes futures. Pour le second tour, c’est à eux de voir pour qui ils veulent voter. Le vote pour la gauche est une condamnation de la politique de Sarkozy. »

Joël GIRAUD (tête de liste PS, PRG et MRC dans les Hautes-Alpes) : « Ma première impression est que les politiques de solidarité menées par le président Vauzelle ont été bien comprises dans les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence. Dans les Hautes-Alpes le Front national se maintient à un niveau relativement bas. Mais j’ai mal au cœur de voir les scores qu’il fait dans les autres départements de la région. Comme quoi, les propos de Thierry Mariani ont fait le lit de l’extrême droite. »

Marie TARBOURIECH (tête de liste d’Europe Écologie dans les Hautes-Alpes) : « On espérait mieux faire au niveau régional. On va faire la fusion avec les socialistes au second tour. Les têtes de liste des socialistes et de l’UMP étaient des sortants. Cela a toujours plus d’impact. Aux Européennes, il y avait Michèle Rivasi qui est emblématique. Laurence Vichnievsky gagne à être connue. On y croyait et on y croit toujours. Le plus difficile, c’est d’arriver à toucher les électeurs. Dans les Hautes-Alpes, j’ai peu de chance d’être élue. Je suis un peu déçue par rapport à l’investissement dans la campagne. »

Lionel CAYROL (tête de liste NPA dans les Hautes-Alpes) : « On est encore dans une abstention très forte. Malheureusement, les gens les plus touchés par la crise ne se sont pas déplacés. Nos résultats s’en ressentent. Mais le NPA est un parti jeune, qui a besoin de se construire. Nous appelons ceux qui ont voté pour nous à nous rejoindre pour construire une alternative non libérale. Dès demain (NDLR : aujourd’hui), nous appellerons à faire barrage à la droite et à l’extrême droite, dans les urnes et dans la rue. »

Chantal EYMÉOUD (tête de liste UMP/Nouveau centre) :

« Globalement, on va se situer dans la tendance nationale, avec un résultat à peu près identique à ce que donnaient les sondages. Notre liste arrive en tête à Embrun, mais la gauche est bien présente à Briançon et Gap. J’appelle nos électeurs du centre droit et de la droite traditionnelle, ceux qui se sont abstenus au premier tour, à venir voter au second. Dans le cadre de ce deuxième tour, nous nous engageons autour de valeurs de rassemblement et de clarté, contrairement à d’autres listes qui vont devoir redéfinir leur liste et revoir leur programme en quelques heures. »

Marie LEPRÉVOST (Alliance démocrate et écologiste) :

« Je pense que les Français ne sont pas contents de leur sort et comme chaque fois, ils ont tendance à aller vers les extrêmes, et pas vers les partis modérés. Le Mouvement démocrate est un peu en avance, les Français ne sont pas prêts à laisser tomber les étiquettes, à voter pour des gens nouveaux. Pour le second tour, nous ne donnerons pas de consigne pour les Hautes-Alpes, je trouve ça insultant pour les électeurs. Ceux du Modem sauront très bien choisir eux-mêmes. Chacun fait selon sa conscience. »

.

REGIONALES-2010 / HAUTES ALPES
La gauche en position de force

Europe écologie et le Front de gauche ayant fait cavalier seul au départ de cette régionale, Michel Vauzelle et son chef de file départemental Joël Giraud n’auront pas réédité leur score du 1er tour de 2004 (plus de 40 % dans les Hautes-Alpes).

Mais ils ont des raisons de se réjouir de leurs résultats départementaux. Ils obtiennent au final une confortable avance de 6,5 points sur la liste UMP-Nouveau centre menée par Chantal Eyméoud. Et la gauche a rallié dans le département 51,78 % des voix (auxquelles s’ajoutent 3,55 % pour l’extrême gauche).

La large avance de la gauche à Briançon

Le PS et ses alliés sont en tête dans la majorité des cantons. Premiers dans le Buëch, comme d’habitude, Joël Giraud et ses colistiers sont également en tête à Gap avec plus de 7,5 points d’avance sur l’UMP, et dans le Gapençais où le vote à droite est traditionnellement fort.

L’avance est encore plus importante à Briançon intra-muros où Michel Vauzelle devance Thierry Mariani de 13,5 points (35 % contre 21,5 %), avec en force d’appoint le score important d’Europe écologie (16,5 %).

De son côté, Europe écologie ne réédite pas le « coup » des  Européennes 2009, mais atteint un score (14,44 %) qui l’installe de façon assez éclatante comme deuxième force de gauche dans le département.

Le front de gauche dépasse quant à lui le seuil des 5 % et devance le Nouveau parti anticapitaliste et Lutte Ouvrière.

À partir d’aujourd’hui vont démarrer les négociations à gauche. Le challenge pour Michel Vauzelle est de réussir la fusion en faisant de la place à des candidats d’Europe écologie et du Front de gauche. On sait que ce type de négociations est toujours un parcours semé d’embûches qui fait des déçus. Il est aussi la clé de la victoire pour le président sortant. Reste à savoir si les Hautes-Alpes seront concernées par ce jeu de chaises musicales.

La droite n’a pas ce problème. L’écueil annoncé se profile : c’est celui de la réserve de voix. Le Front national va se maintenir au second tour. Le MoDem dont une partie de l’électorat vote à droite est à un étiage très faible dans le département (3,24 %). L’UMP-Nouveau Centre ne peut donc compter que sur ses propres forces et sur un hypothétique regain de civisme des abstentionnistes pour le second tour.

La droite garde quelques motifs de satisfaction. Elle fait la course en tête dans ses fiefs historiques : le Champsaur, le Dévoluy, les cantons de La Grave et du Monêtier-les-Bains ou encore Embrun, ville dont Chantal Eyméoud est maire.

Mais son score départemental est inférieur au score national de l’UMP et à celui de 2004.

Le Front national fait également moins bien dans les Hautes-Alpes que lors du dernier scrutin régional, mais il reste à un niveau assez important, et en tous les cas bien supérieur à son score des Européennes.

Lionel ARCE-MENSO
.
La Provence – 15/03/2010
.
Article réactions des têtes de liste des 2 départements alpins

.

Résultats définitifs élections régionales 2010 Paca: Hautes-Alpes

elections.interieur.gouv.fr

.

RESULTATS 1er TOUR*

Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 104 711
Abstentions 52 574 50,21
Votants 52 137 49,79
Blancs ou nuls 2 132 2,04 4,09
Exprimés 50 005 47,76 95,91
Liste conduite par Voix % Exprimés
M. Pierre GODARD (LEXG) 1 370 2,74
M. Jean-Marie LE PEN (LFN) 6 219 12,44
Mme Isabelle BONNET (LEXG) 402 0,80
M. Jean-Marc COPPOLA (LCOP) 2 843 5,69
Mme Catherine LEVRAUD (LCMD) 1 620 3,24
M. Patrice MIRAN (LAUT) 959 1,92
Mme Laurence VICHNIEVSKY (LVEC) 7 221 14,44
M. Thierry MARIANI (LMAJ) 12 607 25,21
M. Jacques BOMPARD (LEXD) 938 1,88
M. Michel VAUZELLE (LSOC) 15 826 31,65

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des %Exprimés peut ne pas être égale à 100,00% .

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :