Accueil > 2nd tour, bompard/lds, bonnet/lo, coppola/fdg/pc, godard/npa, le pen/fn, levraud/modem, mariani/ump, miran/aei, paca, politique, pratique, résultats, société, sondages/analyses, territoires, vauzelle/ps, vichniewsky/ee > Régionales Paca 2010 : triangulaire, Vauzelle, rassembler, discussion … (5 articles)

Régionales Paca 2010 : triangulaire, Vauzelle, rassembler, discussion … (5 articles)

Régionales PACA: une triangulaire, encore une fois

France 3 – 15/03/2010

Triangulaire comme toujours en PACAThierry Mariani en tête avec 26,6%, Michel Vauzelle 25,8% et Jean-Marie Le Pen 20,3: un scénario déja vu.

La Provence qui se lève tôt a choisi. Cette France populaire au bord de l’étang de Berre, dans les quartiers d’Avignon ou d’Orange, à Istres ou à Toulon, désavoue clairement ses choix de l’élection présidentielle. Plus question de céder aux sirènes de Nicolas Sarkozy, le débat présidentiel sur l’idendité nationale n’y aura rien fait, la crise aura eu raison de la promesse du « travailler plus pour gagner plus ». Les couches populaires de la région hier sont allées à la pêche, ont voté à gauche ou sont revenus à un vote frontiste. Le Front National, un acteur durable dans une région, où le vote protestataire populaire et d’êxtrême droite est devenu une tradition locale. Ce matin, la région se réveille avec un sentiment de déjà vu, dans cette région fondamentalement de droite, Thierry Mariani arrive tout juste en tête, talloné par Michel Vauzelle, suivi de près par l’inoxydable Jean-Marie Le Pen.

Une triangulaire FN, UMP, Gauche rassemblée au deuxième tour, un classique, une répétition,  la vie politique régionale hoquette.

Qui a gagné hier soir? L’abstentionniste, dont les rangs ne cessent de gonfler au fil des scrutins. Plus d’un électeur sur deux en Provence Alpes et Côte d’Azur ne s’est  pas déplacé aux urnes dimanche. Les absents ont toujours torts, et hier ils ne culpabilisaient plus.

Xavier COLLOMBIER

.

Régionales : Vauzelle bien parti pour rester président de Paca

La Provence – 15/03/2010

La gauche est bien partie pour rester majoritaire au Conseil régional après le second tour ce dimanche.

La gauche est bien partie pour rester majoritaire au Conseil régional après le second tour ce dimanche. Photo Cyril Sollier

Le candidat PS (25,8%) serait juste derrière l’UMP Thierry Mariani autour 26,6%. Le Pen réalise 20,3%

Le président candidat PS a réussi la moitié de son pari. Michel Vauzelle avec 25,8% est juste derrière l’UMP Thierry Mariani à 26,6% au premier tour des élections régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Malgré le fait que ses alliés depuis 12 ans, les communistes et Verts, aient choisi de partir seul. La droite en Paca réalise un score en dessous de celui de la majorité présidentielle au niveau national et légèrement supérieur à celui du candidat de la droite en 2004, Renaud Muselier. Et comme en 2004, le Front national la talonne avec 20,3%, créant ainsi la surprise de ce premier tour. La stratégie de Thierry Mariani de mener une campagne très à droite pour, à l’image de Nicolas Sarkozy en 2007, siphonner les voix du Front national n’a pas fonctionné.

Il n’échappera pas à une triangulaire. À contrario, son concurrent de gauche dispose d’une importante réserve de voix si les formations de gauche s’allient pour le deuxième tour d’ici mardi soir, ce qui semble être plus que probable. En additionnant leurs scores de ce premier tour, l’alliance de l’olivier ainsi reconstituée ferait 42,8% des voix, contre 35% en 2004. La présence des trois formations de l’exécutif sortant a permis hier à la gauche de ratisser le plus largement possible. En face, son challenger de droite Thierry Mariani a peu de possibilité de récupérer des voix au deuxième tour, sa seule espérance étant de mobiliser une partie de son électorat qui a préféré profiter du beau temps hier.

Comme en 2004, le Front national dépasse les 20% des suffrages, doublant son score des européennes. À 81 ans, pour ce qui est sans doute son dernier combat électoral, Jean-Marie Le Pen jouera encore les trouble-fêtes malgré la liste de Jacques Bompard, le maire d’Orange ex-FN qui réalise 2,7% des voix. Les militants du Front national se sont mobilisés, contrairement à ceux des autres partis. Le FN retrouve ainsi sa place de troisième parti de la région derrière le PS et l’UMP. Seul autre mouvement qui semble avoir mobilisé, c’est le Front de gauche qui réalise un score proche de celui donné par les sondeurs, à 6,1%.

Jean-Marc Coppola, sa tête de liste, a mené une campagne de terrain et profite des conséquences de la crise économique et financière pour réaliser un score équivalent à celui réalisé aux européennes. Comme en 2009, le Front de gauche creuse l’écart à la gauche de la gauche, le NPA faisant 2,1% et Lutte ouvrière 0,6%. Un front de gauche qui fusionnera avec les autres forces de gauche. Europe écologie, qui avait créé la surprise aux européennes en devançant le PS avec 16,28% et dont les sondages annonçait une possible dynamique, se tasse en Paca à 10,9%.

Finalement le parti écologiste, avec à sa tête la magistrate Laurence Vichnievsky, franchit de justesse la barre des 10% qui lui permettrait de se maintenir au second tour. Un résultat surtout qui lui enlève des moyens de pression dans les négociations pour constituer une liste commune au deuxième tour. Mais il sauve l’essentiel en dépassant la barre des 10points. Le choix de Laurence Vichnievsky, une magistrate parisienne, n’a pas porté ses fruits, puisqu’elle réalise un score en deçà de ses espérances.

Quant au MoDem, la débâcle annoncée a bien eu lieu en Paca avec un score de 2,7% contre 4% en France. Un « bug » qui s’explique par plusieurs facteurs. Le Mouvement Démocrate a démarré tardivement sa campagne en janvier après avoir eu du mal à se trouver une tête de liste. Catherine Levraud a fortement pâti de son déficit de notoriété. Le premier parti de Paca reste celui des abstentionnistes avec 55,1% contre 53,5% au niveau national. Reste à savoir si la triangulaire annoncée entre la gauche, la droite et le FN motivera l’électorat ce dimanche. Mais même si c’est le cas, le candidat socialiste Michel Vauzelle semble bien parti pour rester… président.

Florent Provansal

.

La droite reçoit un coup derrière la tête

La Marseillaise – 15/03/2010

Scrutin. Le premier tour de dimanche place la gauche en bonne position dans l’ensemble des régions. La droite reçoit une sévère claque, résultat d’un désaveu envers la politique de l’Elysée.

La droite reçoit un coup derrière la tête. photo ML THOMAS

La droite reçoit un coup derrière la tête Photo ML THOMAS

Le premier tour des élections régionales aura donc été marqué par la cinglante sanction adressée à la droite.
Rassemblée derrière l’UMP, le parti du chef de l’Etat, elle n’a obtenu qu’un peu plus de 26%.
Il s’agit, selon tous les instituts d’études politiques, du plus bas score réalisé par la droite sous la 5e République. Dès lors, difficile d’esquiver le message de défiance des français face à une politique d’injustice sociale exacerbée.
D’autant que dans le même temps, les cadeaux aux plus riches – aux groupes financiers ou industriels – ne cessent de se développer… et leurs dividendes aussi.
Pourtant, hier soir, les représentants de la droite tentaient de minimiser le revers : « nous n’avons pas fait une bonne campagne » expliquait, embarrassée, la secrétaire d’Etat à l’Ecologie et tête de liste UMP en Ile-de-France. Un peu juste pour justifier ce naufrage. De même pour le prétexte de l’abstention émis par Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée, le faible taux de participation étant susceptible d’avoir handicapé toutes les listes.
Car avec un taux de l’ordre de 52 %, l’abstention a été très importante, même s’il est impossible de comparer celui des régionales de 2004, couplées à des élections cantonales.
En outre, la politique de dénigrement des régions par le chef de l’Etat en vue de la réforme territoriale qu’il entend mener malgré les protestations, n’est pas de nature à mobiliser l’électorat.

La gauche a les cartes en main pour gagner le 21 mars
Autre enseignement, il concerne cette fois la gauche.
Après avoir remporté 20 des 22 régions en 2004, non seulement les scores collectifs de la gauche la place en bonne position pour conserver ses majorités – à condition d’œuvrer sans tarder au rassemblement – mais elle améliore aussi ses scores du premier tour. Exemple, là où la gauche était en tête dans neuf régions en 2004, cela concerne cette fois treize régions.
Le PS, après son score calamiteux aux européennes qui venaient un peu tôt après son congrès de Reims et sa volonté de recentrage à gauche, obtient quelque 30% des voix. Il faut remonter aux Européennes de 2004 pour avoir un Parti socialiste aussi élevé.

Un total de plus de 53% à gauche
Le bloc gauche – gauche parlementaire et extrême gauche – avec 53,8% distance ainsi nettement la droite.
A noter, à gauche, l’enracinement d’Europe-Ecologie (11%) et surtout celui du Front de gauche (6%) qui, dans un scrutin moins favorable, parvient à approcher de près son score des européennes.
Du côté du Modem, il divise par deux son score des européennes de 2009 avec environ 4%. Il n’y a qu’en Aquitaine que le parti de François Bayrou devrait pouvoir se maintenir.
A l’extrême droite, le parti de Jean-Marie Le Pen retrouve un score élevé (près de 12%) avec un record en Paca où il atteint 20%.
Malgré une campagne de l’UMP conduite sur fond de séduction de l’électorat traditionnel du FN ( identité nationale, chasse aux sans papiers, insécurité…), cet électorat qui avait soutenu (pour les mêmes raisons) Nicolas Sarkozy en 2007 semble être revenu en arrière.
Quant au NPA d’olivier Besancenot, avec un score dépassant de peu les 2% (estimation), la stratégie de cavalier seul avec son nouveau parti est en échec. Cela pourrait conforter ses détracteurs internes qui prônaient notamment un rapprochement avec le Front de gauche.
« Les Français ont envoyé un message clair et fort, ils ont exprimé leur refus d’une France divisée, angoissée et affaiblie », a déclaré Martine Aubry (PS) appelant au rassemblement de « toute la gauche ».
Un rassemblement qui, sur le contenu, ne devra toutefois pas faire l’impasse des attentes de l’électorat de gauche, dans sa diversité.
P.B.

.

Rassembler

Editorial
Les électeurs ont dessiné, avec ce premier tour, les contours des futures majorités de leur Région. Ils ont surtout lancé des messages politiques nationaux dans un contexte de faible taux de votants. Il illustre, pour une part, la casse des collectivités territoriales engagées par l’Elysée avec la réforme du même nom. Haut lieu de politiques publiques à mener avec les populations, les Régions ont ainsi été dénigrées par le chef de l’Etat pour mieux entrevoir une réforme qui enterrerait la décentralisation. Dès lors, la sensibilisation des électeurs était délicate.
Ce premier tour aura surtout exprimé un vote sanction sans appel à l’adresse de Nicolas Sarkozy. Avec un score de l’ordre de 26%, la droite obtient son plus bas score sous la 5e République ! Un cinglant désaveu envers une politique faite d’injustices, de détricotages sociaux, et de chômage. A l’inverse, la gauche est majoritaire dans le pays, dans sa diversité. Le PS, renouant avec des valeurs de gauche a repris de la vigueur (30%) alors qu’Europe Ecologie s’installe dans le paysage (11%), de même que le Front de gauche qui capitalise sa percée de juin dernier (6%).
Des résultats qui donnent une grande responsabilité à la gauche face aux attentes des populations. Ce signal impose d’œuvrer au rassemblement le plus large de cette vraie gauche pour assurer la victoire définitive au second tour face à la droite et une droite extrême toujours bien présente. Et amplifier ainsi la sanction à la droite. Un rassemblement qui devra tenir compte des exigences de politiques audacieuses, sociales et écologiques. C’est le prix de la victoire du 21 mars.

PIERRE BASTIEN

.

Vauzelle (PS), Vichnievsky (Europe Ecologie) et Coppola (Front de gauche) en discussion

Le Buzz des Régionales – 15/03/2010

VauzelleActuellement réunis à Marseille dans un lieu tenu secret, les équipes de Michel Vauzelle (PS), Laurence Vichnievsky (Europe Ecologie), Jean-Marc Coppola (Front de Gauche) cherchent un accord pour faire liste et programme commun au second tour.

Pas un accord global, comme on aurait pu le croire, mais une série d’accords départementaux, pour respecter les écarts constatés entre les différentes listes au terme du premier tour. Hier soir, Patrick Mennucci, directeur de campagne de Michel Vauzelle, déclarait à l’AFP que « les choses se présentent bien et il faut se rassembler rapidement. Cela fait plusieurs jours que l’on est en discussion, on a défini une technique de répartition des postes, on a déjà discuté sur des questions de programme« .Coppola

On devrait prendre connaissance Vichnievskyde ces accords dans quelques heures car Michel Vauzelle est en meeting ce lundi, en fin d’après-midi,  à Vitrolles.

.

Résultats définitifs élections régionales 2010 Paca

elections.interieur.gouv.fr

Rappel des Résultats du 1er tour

Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 3 347 258
Abstentions 1 845 298 55,13
Votants 1 501 960 44,87
Blancs ou nuls 42 128 1,26 2,80
Exprimés 1 459 832 43,61 97,20
Liste conduite par Voix % Exprimés
M. Pierre GODARD  (LEXG) 30 814 2,11
M. Jean-Marie LE PEN  (LFN) 296 283 20,30
Mme Isabelle BONNET  (LEXG) 9 028 0,62
M. Jean-Marc COPPOLA  (LCOP) 89 256 6,11
Mme Catherine LEVRAUD  (LCMD) 36 699 2,51
M. Patrice MIRAN  (LAUT) 34 076 2,33
Mme Laurence VICHNIEVSKY  (LVEC) 159 426 10,92
M. Thierry MARIANI  (LMAJ) 388 365 26,60
M. Jacques BOMPARD  (LEXD) 39 284 2,69
M. Michel VAUZELLE  (LSOC) 376 601 25,80


  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :