Accueil > paca, politique, territoires, vauzelle/ps > Michel Vauzelle sera réélu vendredi à la tête de la Région

Michel Vauzelle sera réélu vendredi à la tête de la Région

Le Dauphiné Libéré – 23/03/2010

Photo

Manuel PASCUAL/ Le Dauphine libere/ AGI/ Photopqr

Michel Vauzelle peut être satisfait. Il a apporté sa pierre à l’édifice de la victoire de la gauche. Même si ce n’est pas la plus grosse, loin de là, elle est elle aussi posée dans le jardin de la majorité, carrément sous les fenêtres de l’Élysée. Vu l’implication du président Sarkozy et du gouvernement Fillon, le discours « à élection régionale conséquences régionales » a vite atteint ses limites.

Un record dans le Vaucluse

Mais il y a une autre réalité. Tout d’abord le fait qu’en Paca, la gauche comme la droite aient fait moins qu’en 2004, et ce pour le seul bénéfice du Front National. Dans le Vaucluse, par exemple, même si le FN est très légèrement en dessous de son score de 2004 (27,55 %), il est avec 26,54 % très largement au-dessus de ses scores dans les autres départements (23,85 dans les Alpes-Maritimes et 22,99 dans les Bouches-du-Rhône).

Pour la tête de liste vauclusienne de la gauche, Jean-Louis Joseph (PS), ce serait un corollaire de l’abstention : « Ce sont les extrêmes qui se sont le moins abstenu. Ce n’est pas un vote d’extrémistes, mais de personnes qui ont voulu émettre un vote protestataire face à la politique du gouvernement ».

Pas si sûr… Avec l’abstention, les pertes de voix par rapport à 2004 sont environ de 14 000 pour la gauche, 6 800 pour la droite (qui a en fait légèrement progressé en 2010 sur le département), et de 10 400 pour le FN !

Surexposition médiatique

Pour Thierry Mariani (UMP), l’explication serait ailleurs : « Nous avons sous-estimé le fait que Jean-Marie Le Pen, outre ses apparitions au titre de la campagne qu’il menait en Paca, allait apparaître au niveau national en tant que responsable politique, à l’instar des autres chefs de parti. C’est le jeu, mais il y avait un déséquilibre de moyens. Lui qui dénonce toujours le fait d’être occulté, a été surexposé par rapport aux autres listes de Paca. Et puis les électeurs ont voté selon un climat national, de crise. Il n’y a pas eu de campagne régionale ».

Le FN se place

Thibault de la Tocnaye, tête de liste FN dans le Vaucluse n’est pas surpris de son score : « On savait qu’on avait des réserves de voix, les 3/5 des électeurs de Bompard sont venus vers nous. Les gens se sont rendu compte qu’il n’y avait pas d’autre alternative que nous au PS et à l’UMP. Il y a dans le Vaucluse un ancrage profond du Front National, cela nous ouvre des perspectives intéressantes pour les cantonales et les municipales. Nous aurons certainement des listes dans des villes comme Cavaillon, Sorgues ou Le Pontet » (lire par ailleurs).

Deux discours attendus

Vendredi, à Marseille, les nouveaux conseillers régionaux éliront donc le président de Paca. Ce sera évidemment Michel Vauzelle, il prononcera alors le premier discours de sa troisième mandature. Mais avant lui, un autre discours sera attendu, celui du doyen de l’assemblée, président de droit de la première séance, et ce sera… Jean-Marie Le Pen.

Albert MARCHETTI
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :