Accueil > coppola/fdg/pc, paca, politique, société, territoires, vaucluse, vauzelle/ps, vichniewsky/ee > Conseil régional : Coppola, le vice-président revenu un peu par surprise

Conseil régional : Coppola, le vice-président revenu un peu par surprise

La Provence – 27/03/2010

Jean-Marc Coppola accepte de prendre des risques en Vaucluse.

Jean-Marc Coppola avait accepté de prendre des risques en Vaucluse. Photo S.R.

À la tribune, ils sont 14vice-présidents à poser au côté de Michel Vauzelle. Un de moins que lors de la précédente mandature. Surtout, un seul est issu du Front de gauche, la Martégale Nathalie Lefebvre (8e), alors que deux sièges avaient été négociés. Le mystérieux quinzième homme sera vite débusqué.

Parti au second tour en neuvième position sur la liste du Vaucluse, alors qu’il était tête de liste au premier tour dans les Bouches-du-Rhône, Jean-Marc Coppola n’a pas été élu. Après avoir laissé croire qu’il se consacrerait à Marseille, il a bénéficié, comme attendu, de la démission de Stéphanie van Muysen qui le précédait dans le Vaucluse. « Il me semble indispensable que Jean-Marc soit présent pour mettre en oeuvre les engagements pris dans la campagne », explique-t-elle. Le leader communiste, spectateur hier, siégera lors de la prochaine plénière, le 23 avril : « J’ai pris un risque. Mais il y a eu des difficultés lors des négociations de l’entre-deux tours. Personne, en tout cas, n’a contraint Stéphanie à démissionner. »

Il retrouve une vice-présidence, comme entre 1998 et 2004, sans connaître encore sa délégation. Elles seront décidées au cours de la semaine à venir. Il se murmure toutefois que Christophe Castaner, maire PS de Forcalquier et 11e vice-président, aura l’économie et l’emploi. Le Marseillais Patrick Mennucci (PS), 9e vice-président, devrait prendre la culture. Les transports seraient partagés entre le PS Joël Giraud (3e) et l’écologiste Jean-Yves Petit (13e). Trois autres vice-présidents sont issus d’Europe écologie: Annick Delhaye (2 e ), André Aschieri (7e) et Anne-Marie Hautant (14e). Au PS, Patrick Allemand garde la première vice-présidence. Le Vauclusien Jean-Louis Joseph rempile également (5e). Quatre femmes découvrent la fonction. Pascale Gérard (6e), Mireille Peirano (4e), Cécile Helle (10e) et Gaëlle Lenfant(12e), dont il s’agit, à 39 ans, du premier mandat électif. « Cela va dans le sens du renouvellement », sourit cette proche de Martine Aubry, membre, comme Patrick Mennucci et Pascale Gérard, du bureau national du PS. Dont s’est rapproché Michel Vauzelle.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :