Archive

Archive for the ‘débats’ Category

Débat régionales PACA 2010 : Triangulaire en solo : jeudi 18 mars 2010 – 22h35 – France 3

Débat régionales PACA: Triangulaire en solo

France 3 – 17/03/2010

Michel Vauzelle, Thierry Mariani et Jean-Marie le Pen face à la presse sur France 3

Pas de débat entre les trois candidats du deuxième tour, mais 3 « face à la presse » de 3 fois 20 minutes.

Le débat entre les trois candidats n’aura pas été possible. Michel Vauzelle, par la voix de son directeur de campagne Patrick Mennucci a fait savoir à France 3, qu’il restait fidèle à sa ligne de conduite, pas de face à face avec Thierry Mariani et Jean-Marie Le Pen.

Pendant la campagne du premier tour, il avait déja refusé de participer aux émissions de nos confrères de LCI et de Nice Matin.

France 3 en partenariat avec Radio France et le quotidien la Provence, organise ce jeudi une émission de soixante minutes,avec trois « Face à la Presse » de vingt minutes avec chacun des candidats.

Pour interroger Thierry Mariani, Michel Vauzelle puis Jean-Marie Le Pen, trois journalistes: Hugues Girard, chroniqueur politique de l’antenne Provence-Alpes de France Télévisions, Didier Pillet, président directeur général de la Provence et Andrée Brunetti, la rédactrice en chef de France Bleu Vaucluse.

L’émission est enregistrée à 15h30 depuis nos studios de Marseille et diffusée sur notre antenne hertzienne à 22h35 en Provence-Alpes et en Côte d’Azur.

Dés 17h00 sur notre site internet , vous pourrez voir en avant-première cette spéciale éléction régionales. Nos confrères de la presse Web, Rémi Leroux  correspondant de Rue 89 et bloggeur sur Fini-Parti, et Pierre Boucaud du site Marsinfos nous donneront à chaud leur analyse. A voir également de très nombreux bonus et reportages tournés par la rédaction de l’antenne provençale de France 3.

.

.

Régionales PACA 2010 & Culture

4 mars 2010 1 commentaire

Régionales – Politique culturelle, le crash test

La Provence – 03/03/2010

.

A la veille des élections régionales, de nombreux débats sont organisés pour confronter les candidats et les programmes. C’est ainsi qu’un crash test entre les propositions culturelles aura lieu ce jeudi 4 mars à Marseille, de 18 à 21 heures au grand amphi de la Fac Saint-Charles.

Pour défendre les projets, on attend Aïcha Sif (Europe Ecologie), Alain Hayot (Front de gauche), Nathalie Mahole (LO), Catherine Levraud (MoDem), Samuel Johsua (NPA), Marie-Arlette Carlotti (PS) et Isabelle Bourgeois (UMP). Au menu des débats, la réforme des collectivités, la concertation des politiques publiques et les questions européennes.

.

PRECISIONS:

.A : Publics, sympathisants, artistes, programmateurs du spectacle vivant souhaitant partager les enjeux et analyses des futures politiques culturelles à l’orée des régionales.

ELECTIONS REGIONALES 2010

 

DEBAT PUBLIC OUVERT A TOUS

 

ART – CULTURE – SPECTACLE VIVANT

 

En présence de candidats des listes : Europe Ecologie, Front de gauche, LO, Modem, NPA, PS, UMP

JEUDI 4 MARS 2010 de 18 H à 21 H

fac st Charles (face à la gare SNCF) parking et métro St Charles
« Grand Amphi »Université de Provence
Marseille

Les thèmes principaux :
Réforme des collectivités locales / Concertation et co-construction des politiques publiques / l’Europe.

Il s’agit d’une initiative autonome de « gens de la culture » qui se veut pluraliste et constructive.
Il ne s’agit ni d’un meeting ni d’une action médiatique mais bien d’un débat public que nous voulons mettre au service de la collectivité.

Réunions thématiques du Comité de soutien de Michel Vauzelle – 2nde vague : du 02 au 12 mars 2010

PLANNING DES REUNIONS THEMATIQUES DU COMITE DE SOUTIEN

DATES THEMATIQUES PERSONNES RESSOURCES LIEU
Mardi 02 mars18 h 00 Santé, Solidarités Joël CANAPA et Bernard  DELANGLADEDirecteur de l’URIOPSS Permanence
Mercredi 03 mars18 h 00 Coopération méditerranéenne Christophe CASTANER et Mrs Jean- Baptiste LANASPEZE et Nabil M’RAD Permanence
Jeudi 04 mars18 h 00 Partenariat  Région-Associations Frédéric ROSMINI et Roland BATHREZ Permanence
Vendredi 05 mars18 h 00 Economie Patrick ALLEMAND etPhilippe LANGEVIN Permanence
Mardi 09 mars18 h 00 Environnement Jacques  BUCKI Permanence
Mercredi 10 mars18 h 00 Culture Cécille HELLE etJean- Pierre RATA Permanence
Vendredi 12 mars18 h 00 Economie sociale Avec des mutualistes, coopératives et associatifs Permanence

Permanence électorale Michel Vauzelle: 11, place du 4 septembre 13007 Marseille. (Cliquez-ici pour localiser) Pour tous ceux qui ne pourront pas y assister, la plupart de ces rencontres seront retransmises en direct sur le site www.vauzelle 2010.fr .

..
Réunion Economie – Emploi: quelle politique économique pour notre région?

Compte tenu de l’importance des questions d’économie et d’emploi, des réunions complémentaires sont prévues sur ce thème:

  • Initiatives et nouvelle croissance : Mardi 3 mars – CMCI – Marseille.
  • Innover pour vivre mieux : Jeudi 4 mars – Auditorium de l’Arbois.

Régionales : Nice-matin affiche sa neutralité de droite

28 février 2010 Laisser un commentaire

Cuverville – 28/02/2010

.

De la manipulation de l’information par certains journalistes : l’exemple d’Olivier Biscaye, directeur des rédactions de Nice-Matin.

Vexé de s’être fait poser un lapin ? Tenté de pimenter la campagne par une polémique à offrir aux lecteurs à bon compte ? Ou simplement désireux de soutenir le candidat UMP Thierry Mariani [1] ? La motivation est floue. Toujours est-il qu’Olivier Biscaye, le jeune directeur des rédactions du groupe Nice-Matin, a sorti toute la panoplie du journaliste manipulateur en s’en prenant dans un éditorial au président sortant de la région, Michel Vauzelle, après que celui-ci a refusé de participer à un débat organisé vendredi 26 février au journal, en présence de l’ensemble des candidats briguant sa succession (Thierry Mariani, Jean-Marie Le Pen, Laurence Vichnievsky, Jean-Marc Coppola et Catherine Levraud).

Titré « Le forfait de Vauzelle », l’article s’en prend violemment au président de Paca, évoquant « une panne de courage » et « un excès de mauvaise foi ». Le candidat socialiste aurait dans un premier temps donné son accord avant de décliner l’invitation deux jours avant le débat, justifiant son choix dans un communiqué par le fait que « les débats à adversaires multiples tournent généralement à la plus grande confusion et que l’image pour la démocratie est dans ce cas négative et ne profite qu’aux partis non-républicains ou à l’abstention ». Un peu maigre, comme explication, non ?

Se mettant au côté du lecteur, le journaliste pose la question : « comme vous, on se demande comment Michel Vauzelle, l’ancien garde des Sceaux de François Mitterrand, a pu dicter ces quelques lignes à son attachée de presse. Lui qui a tant défendu le débat d’idées au plus haut niveau de l’État le craindrait-il sur ses propres terres ? » Avant de conclure, comme une leçon d’honnêteté : « à moins que la machine Vauzelle, qui carburait au « respect des engagements », ait du plomb dans l’aile… »

Limpide. Sauf que… Lorsqu’on se rend sur le site officiel du candidat Vauzelle, on comprend comment Olivier Biscaye a joué du ctrl+X sur son clavier pour ne garder du communiqué reçu que la partie la moins convaincante, celle-la même qui, par chance, ne ternit pas l’image de son journal. En réalité, Michel Vauzelle semble n’avoir pas du tout goûté la manière dont Nice-Matin a rendu compte des amabilités proférées à son encontre par le maire de Nice et ministre délégué Christian Estrosi.

Voici le début du communiqué : « Que « Var Matin » et « Nice Matin » reproduisent les propos injurieux de Monsieur ESTROSI à l’égard de Michel VAUZELLE est un souci de respect de ces quotidiens de rapporter exactement les propos d’un Ministre. En revanche, que ces grands quotidiens détaillent la déclinaison des insultes de Monsieur ESTROSI contre Monsieur VAUZELLE (cocu, menteur, sectaire, etc…) paraît plus discutable. L’article publié le 16 février 2010 pose la question de la déontologie des journaux dits « d’information ».

Gêné aux entournures, le directeur des rédactions ? Plutôt que de faire profil bas il en remet donc une couche, y ajoutant la mauvaise foi d’une « coupe » dans le communiqué qui marque, plus qu’une opposition à M.Vauzelle, un profond mépris du lecteur. Olivier Biscaye voudrait envoyer un message d’amour à Hubert Falco, Christian Estrosi et toute la planète UMP qu’il ne s’y prendrait pas autrement : encore jeune et déjà, un grand professionnel.

par Isabel Gris

Ce titre paru en Une de Var-Matin le 11 février : « Régionales : Le sondage qui place Mariani en tête ». Et le même jour dans Le Monde : « Michel Vauzelle en position de conserver la région Paca ». Sans commentaire.

[1] À ce propos, notons que l’UMP fait campagne à Toulon en affichant le visage… d’Hubert Falco (qui figure sur la liste de Mariani).

.

Maison fondée à Toulon en 1995

.



.

.

Régionales: le groupe Nice Matin a-t-il boycotter le candidat Vauzelle ?

27 février 2010 1 commentaire

fini-parti – 27/02/2010

.

Article mis à jour dimanche 28 février avec les pages « politique » de Var Matin du jour. Le président de la région Paca, candidat à sa succession, devait participer ce vendredi à une débat à l’invitation des rédactions du groupe Nice Matin (groupe Hersant). Il a préféré « décliner l’invitation » après que le quotidien, explique-t-il, a reporté des « propos injurieux de M. Estrosi » à son égard. Mais est-ce là la seule raison ?

L’ambiance est chaude en terre niçoise ! Michel Vauzelle (PS) sera-t-il boycotté par les titres du groupe Nice Matin (Var Matin, Corse Matin) pour la suite de la campagne électorale, comme il en aurait été question ces dernières 48 heures ?

« Des journaux dits ‘d’information’ «

La situation est tendue depuis que le candidat Vauzelle a refusé de participer, vendredi 26 février, à un débat contradictoire à l’invitation des titres appartenant au groupe Hersant, en présence de Thierry Mariani (UMP), Jean-Marie Le Pen (FN), Laurence Vichnievsky (Europe Ecologie), Jean-Marc Coppola (Front de gauche) et Catherine Levraud (MoDem).

Officiellement, l’équipe Vauzelle a justifié son refus par la teneur d’une série d’articles parus dans les quotidiens du groupe Hersant ces derniers jours:

Que « Var Matin » et « Nice Matin » reproduisent les propos injurieux de Monsieur Estrosi à l’égard de Michel Vauzelle est un souci de respect de ces quotidiens pour rapporter exactement les propos d’un Ministre.

En revanche, que ces grands quotidiens détaillent la déclinaison des insultes de Monsieur Estrosi contre Monsieur Vauzelle (cocu, menteur, sectaire, etc…) paraît plus discutable. »

Publié le 16 février dernier, le sujet incriminé « pose la question de la déontologie des journaux dits ‘d’information’ », estime-t-on du côté de l’équipe de campagne du président sortant.

Lisez la suite sur le site de fini-parti

.

Pourquoi Michel Vauzelle n’ira pas débattre à Nice Matin (communiqué de presse complet)

26 février 2010 Laisser un commentaire

vauzelle2010.fr – 26/02/2010

.

Que « Var Matin » et « Nice Matin » reproduisent les propos injurieux de Monsieur ESTROSI à l’égard de Michel VAUZELLE est un souci de respect de ces quotidiens de rapporter exactement les propos d’un Ministre.

En revanche, que ces grands quotidiens détaillent la déclinaison des insultes de Monsieur ESTROSI contre Monsieur VAUZELLE (cocu, menteur, sectaire, etc…) paraît plus discutable.

L’article publié le 16 février 2010 pose la question de la déontologie des journaux dits « d’information ».

Dans ces conditions, Michel VAUZELLE a jugé plus sage de respecter la règle qui veut que, seul le peuple, par ses suffrages, détienne la légitimité pour choisir les candidats qui peuvent bénéficier de temps de communication plus longs que les autres. C’est le rôle du premier tour des élections dans nos institutions républicaines.

En outre, la pratique a démontré que les débats à adversaires multiples tournent généralement à la plus grande confusion. L’image pour la démocratie est dans ce cas finalement négative et ne profite qu’aux partis non-républicains ou à l’abstention.

Dans ces conditions, Michel VAUZELLE a décidé de décliner l’invitation de Nice Matin à participer à ce type de confrontation, ce vendredi 26 février 2010.

D. ESTROSI-SASSONE dénonce le nouveau faux-bond de M. VAUZELLE

25 février 2010 Laisser un commentaire

mariani-paca2010.fr – 25/02/2010

Poser des lapins aux journalistes devient la spécialité des socialistes.

Après Vincent Peillon qui a fait faux bond à Arlette Chabaud, c’est autour de Michel Vauzelle de se défiler, en annulant, 10 jours après avoir donné son accord, sa participation au débat de Nice-Matin du Vendredi 26 février.

Nous laissons les électeurs de Provence Alpes-Côte d’Azur apprécier le comportement de Michel Vauzelle qui démontre, une fois de plus, son arrogance et son mépris à leurs égards.

Cette attitude est sans doute dictée par un excès de suffisance suite à des sondages favorables, mais plus certainement par la peur de débattre avec les anciens membres de sa majorité (communiste et vert) qui tout au long de leur campagne critiquent sa gestion et son absence de projet, mais aussi avec Thierry Mariani seul porteur d’un projet crédible et d’alternance pour notre région.

Cette posture politicienne n’a qu’un seul but : ménager les verts et les communistes, ses ex futurs alliés, en vue d’une probable union des extrêmes au soir du premier tour.

Les électeurs de la région Provence Alpes Côte d’Azur découvrent ainsi le vrai visage de Michel Vauzelle celui d’un homme politique fébrile et à bout de souffle, prêt à tous les compromis pour  son intérêt personnel au détriment de l’intérêt général

Dominique Estrosi-Sassone

Co-tête de liste des Alpes-Maritimes

Porte parole de campagne

.

Débat Nice-matin : Vauzelle déclare forfait

Le Buzz des Régionales – 25/02/2010

Olivier Biscaye, directeur des rédactions du groupe Nice-matin, a publié un édito après l’annonce du forfait de Michel Vauzelle qui avait donné son accord pour participer au débat organisé par Nice-matin, vendredi 26 février, à partir de 16 heures au siège du journal, en présence de Thierry Mariani (UMP), Jean-Marie Le Pen (FN), Laurence Vichnievsky (Europe Ecologie), Jean-Marc Coppola (Front de gauche) et Catherine Levraud (MoDem).

Le forfait de Vauzelle

Une panne de courage à trois semaines des régionales. Et un excès de mauvaise foi. Voilà qui est fâcheux pour le président-candidat Michel Vauzelle. L’homme, chantre de la parole donnée et de l’engagement républicain, vient de déclarer forfait. Le candidat socialiste a annulé au dernier moment l’invitation de Nice-Matin à participer au débat organisé par votre journal le vendredi 26 février en présence de Thierry Mariani, Jean-Marie Le Pen, Laurence Vichnievsky, Jean-Marc Coppola et Catherine Levraud.

Un refus catégorique annoncé mercredi dans la matinée par son directeur de campagne Patrick Menucci. Celui-là même, dix jours plus tôt, avait pourtant jugé la rencontre positive, confirmant la présence de son patron à notre débat régional. Celui-là en début de semaine, a pris contact avec nous pour le préparer.

Finalement, Michel Vauzelle ne sera pas autour de la table, estimant dans un communiqué de presse que les « débats à adversaires multiples tournent généralement à la plus grande confusion et que l’image pour la démocratie est dans ce cas négative et ne profite qu’aux partis non-républicains ou à l’abstention ». A cet instant, comme vous, on se demande comment Michel Vauzelle, l’ancien garde des Sceaux de François Mitterrand, a pu dicter ces quelques lignes à son attachée de presse. Lui qui a tant défendu le débat d’idées au plus haut niveau de l’Etat le craindrait-il sur ses propres terres ? A moins que la machine Vauzelle, qui carburait au « respect des engagements », ait du plomb dans l’aile…

Olivier Biscaye

Directeur des rédactions